Jacques Chaussat a inauguré sa permanence de campagne hier soir

Le candidat UDI aux municipales 2014 à Aulnay-sous-Bois a inauguré sa nouvelle permanence de campagne hier soir devant une centaine de sympathisants et militants. Venus de tous bords, la population aulnaysienne était bien représentée face à la venue de l’ancienne ministre Rama Yade et du député-maire de Drancy, Jean-Christophe Lagarde.

C’est entouré de ses amis que le candidat UDI Jacques Chaussat a inauguré sa permanence de campagne flambant neuve à six mois des élections. | (C) 93600INFOS / Alexandre Conan

« Il nous faut d’abord remettre de l’ordre dans la maison » a déclaré hier Jacques Chaussat, candidat UDI aux élections municipales à Aulnay-sous-Bois en inaugurant sa permanence de campagne, soulignant le « bilan désastreux » de l’actuel maire, Gérard Ségura, qui l’a détrôné en 2008. Aulnaysien depuis plus de 40 ans et engagé politiquement avec son premier mandat en 1989 sous la houlette de l’ancien maire Jean-Claude Abrioux, Mr Chaussat est revenu sur son expérience et sa connaissance d’Aulnay-sous-Bois. « Pour diriger une ville comme Aulnay, il faut en avoir la culture et les racines encrées au plus profond de son histoire » a-t-il ajouté sous forme de clin d’oeil au « catapultage » de Bruno Beschizza (candidat UMP à Aulnay également) comme qualifié par Jean-Christophe Lagarde, secrétaire général de l’UDI, qui a fait le déplacement jusqu’à Aulnay-sous-Bois pour soutenir « son ami ». Le candidat UDI, actuellement conseiller général du sud de la ville, a souvent fait des allusions à son compère Jean-Claude Abrioux qu’il appréciait tant: « il disait -Mon parti, c’est Aulnay !- et je partage cet avis ». « Aulnay-sous-Bois ne doit pas être un refuge pour un haut fonctionnaire en mal de notoriété » a-t-il ajouté sous les applaudissements.

« Retrouver l’âge d’or d’Aulnay-sous-Bois »

Pour le candidat du centre et de la droite républicaine, l’enjeu est de taille: « retrouver l’âge d’or d’Aulnay-sous-Bois ». Jacques Chaussat a promis concevoir un « programme ambitieux et réaliste au profit des aulnaysiens ». Ce programme sera axé sur la sécurité, l’emploi, la formation des jeunes. Niveau progression de la population, il insiste sur un « maximum de 85 000 habitants, loin de l’intention de Mr Ségura qui vise les 100 000 habitants ». Rama Yade, qui avait également fait le déplacement, a souligné « un message ambitieux » prôné par Jacques Chaussat. « Aulnay a besoin d’un candidat comme toi, tu ne te préoccupe de rien d’autre que des capacités et des besoins de tes concitoyens » a-t-elle ajouté. « Nous essayerons de faire venir Jean-Louis Borloo ici, à Aulnay, pour montrer aux habitants que la rénovation urbaine, c’était lui et non pas la mairie » a-t-elle précisé. Jean-Christophe Lagarde a lui conclut: « Il y a quelques années, les gens qui quittaient Drancy venaient habiter Aulnay. Aujourd’hui, les aulnaysiens fuient pour venir à Drancy. Vous devez inverser la tendance et c’est avec Jacques que ce sera possible ». « Si tu n’avais pas été le bon candidat, même si tu fais parti de l’UDI, on ne t’aurait pas nommé » a-t-il indiqué à Jacques Chaussat, lui accordant à nouveau toute sa confiance au nom de l’UDI.



mm

Fondateur du site d'informations locales 93600INFOS.fr. Etudiant en communication.