Le bal guinguette du dimanche revient à Aulnay !

Le bal du dimanche revient pour une nouvelle saison ! © Mairie d’Aulnay-sous-Bois

Lancé l’an dernier par la municipalité, le « bal du dimanche » revient à Aulnay-sous-Bois pour six nouvelles dates cette année.

La Ville d’Aulnay-sous-Bois relance ce dimanche le traditionnel bal guinguette du vieux-pays après une pause estivale. Une fois par mois, un bal familial s’installe sur la place du marché et le parvis Jean-Paul II avec un orchestre à l’animation. Conviviales et festives, ces après-midi organisées sous un chapiteau chauffé durant la période hivernale sont animées par de la musique variée (variété, guinguette, musiques actuelles revisitées…).

Six dates du « bal du dimanche » sont d’ores et déjà programmées cette saison : 29 octobre, 26 novembre, 25 février, 25 mars, 29 avril et 27 mai, à chaque fois de 14h30 à 18h.

« Bal du dimanche », place de l’église/parvis Jean-Paul II. Entrée libre. Renseignements : 01 48 79 63 74

La Ville d’Aulnay-sous-Bois lance un JT mensuel réalisé en interne

La Ville d’Aulnay-sous-Bois lance son journal vidéo. © Mairie d’Aulnay-sous-Bois

La semaine dernière, la mairie d’Aulnay-sous-Bois a lancé le premier numéro du Journal du Web aulnaysien, un journal vidéo mensuel d’une dizaine de minutes. Réalisé en interne, ce mini journal télévisé proposera en milieu de mois des interviews et des reportages.

Comme le magazine papier Oxygène, le JW va entrer dans votre quotidien ! Lancé ce mois-ci, le Journal du Web aulnaysien est un nouveau support de communication développé par le service communication de la mairie d’Aulnay-sous-Bois. Une fois par mois, un journal vidéo d’une dizaine de minutes sera diffusé sur le site internet et les réseaux sociaux de la Ville avec des reportages et interviews. L’objectif de ce nouvel outil est d’évoquer des sujets d’actualité, de promouvoir la programmation des structures culturelles, mais aussi de faire découvrir aux habitants des actions et lieux d’Aulnay-sous-Bois.

Ce journal sera tourné sur les sites des principaux événements de la Ville, tels que la fête de l’arbre en octobre. Il est intégralement réalisé en interne par les services de la Ville. A titre d’exemple, le logo a été dessiné par le service communication et la table du plateau a été fabriquée par les services techniques. La grue de la caméra provient elle du conservatoire de musique.

Afin de permettre une accessibilité au plus large public possible, chaque numéro du JW sera sous-titré pour les sourds et malentendants.

Alou Diarra parrain du premier numéro

Au sommaire du premier numéro, les internautes peuvent découvrir une interview de Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois. Une rubrique « Lumière sur… » accueille deux invités exceptionnels, le footballeur Alou Diarra et le DJ First Mike, venus promouvoir la journée « Mouv’ in the city » organisée le 18 octobre à Aulnay-sous-Bois. La « Théma du JW » propose un reportage sur les animations d’Aulnay fête l’été 2017. Et enfin, le service des espaces verts propose un tutoriel pour apprendre à fabriquer une citrouille d’Halloween.

Quel avenir pour la ligne 16 du Grand Paris Express ?

A Aulnay-sous-Bois, le Grand Paris Express représente une gare de la ligne 16 sur l’ex-RN2 et le centre d’exploitation des lignes 16 et 17 sur le site PSA. © Groupe 6 / Kersale

Le Gouvernement s’apprêterait à réduire les fonds affectés à la réalisation des lignes du Grand Paris Express. En cause, une augmentation du coût des chantiers que l’Etat ne souhaiterait pas assumer. La réalisation des lignes 16 et 17 pourrait être repoussée, voire abandonnée.

Et si le Grand Paris Express devenait le Petit Paris au Rabais ? C’est ce que craignent de nombreux élus locaux face à la persistance des rumeurs concernant des reports de calendrier dans la réalisation des lignes du futur métro automatique. En cause, la réalisation de plusieurs lignes de l’Est parisien et des Yvelines serait reportée, voire abandonnée.

Selon des rumeur insistantes, la ligne 17, controversée pour son tracé passant notamment sur le Triangle de Gonesse et le site du projet Europacity, serait notamment au rang des lignes. A Aulnay-sous-Bois, c’est la réalisation de la ligne 16 qui pourrait être reportée de plusieurs années alors même que des travaux et études sont déjà lancés.

Des projets seront « mis en péril » selon Alain Ramadier

Le député Alain Ramadier (LR) a posé cette semaine une question écrite au Gouvernement pour défendre les intérêts de l’Est de la Seine-Saint-Denis et faire part de « l’inquiétude exprimée par de nombreux habitants, acteurs économiques et élus locaux » sur ce sujet. « Les coûts de construction étant susceptible d’augmenter de 8 milliards d’euros, soit plus de 25 % du montant initial estimé en 2010, le Gouvernement envisagerait de reconsidérer ces lignes. De nombreuses dépenses ont pourtant déjà été engagées, notamment pour la ligne 16 du métro » détaille le député élu en juin dernier.

« De grands projets se sont greffés, (…) comme l’opération de reconquête de la friche industrielle PSA à Aulnay-sous-Bois, qui accueillera dans une région en difficultés sur le plan économique le centre d’exploitation le plus vaste du réseau du Grand Paris Express. Si le Gouvernement revient sur ses investissements, tous ces projets seront directement mis en péril » assure t-il.

Le Gouvernement s’expliquera « prochainement »

Devant les sénateurs, la secrétaire d’Etat Brune Poirson a confirmé ce jeudi 26 octobre que les conclusions du rapport du préfet de Région sur le programme de réalisation du futur métro, remis au Premier Ministre fin septembre, étaient en cours d’analyse et que les choix retenus seraient annoncés « très prochainement ».

« Le gouvernement annoncera ses choix avec la volonté réaffirmée de préserver au mieux les objectifs de ce projet, qui, je le répète, est absolument essentiel pour l’Ile-de-France » a t-elle ajouté, précisant « qu’il faut que nous tenions compte de deux éléments nouveaux, d’abord la perspective des jeux olympiques en 2024, et puis aussi les surcoûts très importants qui sont apparus au cours des trois dernières années ».

Le Mouv’ délocalise ses studios à Aulnay-sous-Bois ce mercredi

La radio « Mouv » installe ses studios à Aulnay-sous-Bois ce mercredi. © Mairie d’Aulnay-sous-Bois

Ce mercredi 18 octobre, la radio « Mouv’ » installe ses studios à Aulnay-sous-Bois pour une journée exceptionnelle.

Depuis mars 2017, la radio « Mouv’ », membre du groupe Radio France, rencontre les lycéens, ses auditeurs cœur de cible, à travers le dispositif Mouv’in the City. Après Toulouse, Marseille, Lyon, Lille et Paris, la radio rencontrera les élèves du Lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois. Outre le caractère exceptionnel, cet événement est l’opportunité de leur faire découvrir les métiers de la radio.

Pour l’occasion, de 6h à 9h, l’émission Good morning Cefran sera diffusée en direct de l’établissement, co-animée par les élèves qui auront, la veille, participé à un atelier d’écriture de chronique avec les animateurs/chroniqueurs de la radio. Aya Nakamura, chanteuse aulnaysienne et parmi les chanteuses les plus en vogue en ce moment chez les jeunes, sera présente dans les studios pour faire la promotion de son nouvel album Journal Intime disponible dans les bacs depuis le 25 août dernier.

Entre 10h et 16h, la station ira à la rencontre de personnalités aulnaysiennes à travers un micro-trottoir dans toute la Ville : Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois, Alou Diarra, ancien capitaine de l’équipe de France de football, l’association VNR et l’association Jaune et Noir. Une intervention par heure sera diffusée sur les ondes sous forme de mini capsules.

Puis un Renc’Art sera organisé dès 18h au Nouveau Cap pour une rencontre entre des jeunes habitants et des artistes du collectif Bomayé Musik.


Le First Mike Radio Show prendra enfin le relais à 20h, toujours au Nouveau Cap, pour une émission en public et diffusée en Facebook Live avec pour invités Keblack, Naza, Hiro, Ayna, Jaymax…

> Ecoutez la radio « Mouv’ » en direct sur le 92.1 FM et sur le site internet de la station. Renseignements sur le site internet de la ville.

La fête de l’arbre prend racine les 14 et 15 octobre 2017 au Parc Dumont

Pour sa 15ème édition, la traditionnelle fête de l’arbre d’Aulnay-sous-Bois sera sous le signe de l’arbre généalogique.

Les 14 et 15 octobre, le temps d’un week-end, l’arbre sera mis à l’honneur dans les allées du parc Dumont. Comme chaque année, la Ville d’Aulnay-sous-Bois et le service des espaces verts proposeront des animations, des jeux et des expositions pour toute la famille. Cette nouvelle édition sera consacrée à l’arbre généalogique et proposera des regards croisés sur les différentes familles d’arbres.

Animations, expositions…

• Animations

  • Famille des saules : atelier de vannerie.
  • Pressoir à pommes : venez réaliser du jus.
  • Atelier de réalisation d’empreintes de feuilles.
  • Petites histoires sur les arbres.
  • Espace ludique de jeux géants en bois.
  • Atelier enluminure : réalisation d’arbres généalogiques.

• Expositions

  • Famille des bonsaïs.
  • Famille des chênes.
  • Accueil : les arbres celtiques.
  • Les arbres à travers l’image.
  • Les familles des fruitiers : verger.

15ème fête de l’arbre, samedi 14 octobre de 13h à 18h et dimanche 15 octobre de 10h à 18h, au Parc Dumont. Entrée libre.

En tournée à Aulnay, Kery James propose de financer les études d’un jeune habitant

© Modzik

En concert à Aulnay-sous-Bois le 21 octobre sur la scène du Nouveau Cap, le rappeur Kery James organise un appel à candidatures à destination des jeunes aulnaysiens : une bourse pour financer les études supérieures d’un jeune d’Aulnay-sous-Bois est mise en place.

C’est une première dans l’Histoire de la musique. Le rappeur Kery James part dans une aventure à son image dans laquelle il mêle éducation et rap. Dans la continuité de son engagement porté par son association A.C.E.S. (Apprendre, Comprendre, Entreprendre et Servir), le chef de file du rap conscient présente sa nouvelle tournée acoustique A.C.E.S. Tour durant laquelle il fera étape à Aulnay-sous-Bois sur la scène du Nouveau Cap.

Dans chaque ville où il donne un concert, il reverse une partie de son cachet à un jeune pour l’aider à financer ses études supérieures. Ce projet qui mêle hip-hop et civisme s’inscrit dans la suite logique de l’engagement de cet artiste pour inciter les jeunes à persévérer dans les études. Il donne régulièrement des ateliers d’écriture et a déjà distribué des fournitures scolaires.

Une vidéo pour présenter son projet

Pour participer à cet appel et tenter de décrocher une bourse d’études supérieures d’un montant de 6000€, les candidats doivent réaliser une vidéo de 3 minutes maximum présentant leur projet et leur motivation et la mettre en ligne sur la plate-forme www.vimeo.com. Le lien vimeo doit ensuite être envoyé à l’adresse suivante bourseaces@gmail.com, accompagné du dossier de candidature, décrivant parcours scolaire et conditions de ressources. La date limite de candidature est le 15 octobre 2017 à minuit. Renseignements et règlement intérieur sur le site internet www.keryjamesofficiel.com.

« Pour beaucoup, les écoles coûtent trop cher, et pas seulement en banlieue. En province et en outre-mer aussi » constate Kery James. « L’A.C.E.S. Tour est une manière de ne pas s’arrêter aux mots. Bien que je ne le fasse pour convaincre les gens, puisque j’estime qu’une chanson comme Banlieusards est un acte politique, citoyen, car c’est une chanson qui a changé beaucoup de choses pour beaucoup de gens. J’essaye de faire des actions encore plus ancrée dans le réel » détaille l’artiste.

Plusieurs personnalités du monde sportif ou artistique participent au financement du projet ou composent le jury qui sélectionne les lauréats de cette bourse mise en place dans chaque ville où se produit Kery James.

Kery James en concert au Nouveau Cap, samedi 21 octobre 2017 à 20h30. Tarifs : Plein 25 € – Réduit 20 €. Renseignements et réservations sur le site www.aulnay-sous-bois.fr.

La Ville d’Aulnay-sous-Bois propose une aide pour les 18-30 ans qui passent leur permis de conduire

Afin d’aider les jeunes âgés de 18 à 30 ans à obtenir leur permis de conduire, la Ville d’Aulnay-sous-Bois, en partenariat avec Paris Terres d’Envol, met en place un dispositif de financement en échange d’activités citoyennes dans une association locale.

Avoir son permis est souvent un atout indispensable pour décrocher un emploi et faire preuve d’autonomie. Il reste pourtant très cher, laissant beaucoup de jeunes en marge du marché du travail. C’est pourquoi l’établissement public territorial Paris Terres d’Envol, présidé par Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois, propose aux jeunes âgés de 18 à 30 ans de s’engager au sein d’une association en échange d’une aide au financement de leur permis à hauteur de 1000€.

Payer son permis moins cher et avoir une action solidaire

Ce dispositif, mis en place pour la première fois cette année à Aulnay-sous-Bois, est l’occasion pour les jeunes de payer leur permis moins cher, tout en s’engageant dans une action solidaire et associative au service de la population. L’association dans laquelle seront effectuées les 70 heures d’activités citoyennes doit être implantée sur l’une des villes du territoire (Aulnay-sous-Bois, Drancy, Dugny, Le Blanc-Mesnil, Le Bourget, Sevran, Tremblay-en-France, Villepinte). 1500 permis seront soutenus sur les 5 années du dispositif, soit 300 permis par an jusqu’en 2021.

Pour bénéficier du financement du permis de conduire sous la forme de chèques Kadodrive, les jeunes devront, après dépôt de candidature :

  • Justifier de 70h d’activité citoyenne dans une association dans les 6 mois suivant la signature de la convention
  • S’inscrire dans une auto-école éligible
  • Participer à une demi-journée de sensibilisation à la sécurité routière
  • Participer à l’évaluation du dispositif

Les dossiers de candidature sont à retirer auprès du Bureau Information Jeunesse (BIJ), 10 rue Roger Contensin à Aulnay-sous-Bois, jusqu’au 20 octobre prochain pour bénéficier du dispositif dès cette année. Renseignements par téléphone au 01 48 79 63 34, par e-mail bij@aulnay-sous-bois.com ou sur le site www.aulnay-sous-bois.fr.