De nouvelles salles pour les associations, la jeunesse et la culture rue Louise Michel

Multicolore, la façade du nouvel équipement Averino annonce la couleur de cet espace multiservices. © 93600INFOS.fr

Jeudi dernier, la municipalité a inauguré le nouvel espace municipal « Averino » au 26 rue Louise Michel, à quelques pas de la gare. Ces locaux vont permettre d’attribuer de nouvelles salles aux associations, mais aussi aux services jeunesse, démocratie de proximité et à l’Ecole d’Art Claude Monet.

Après plusieurs mois de travaux, le résultat est enfin là et il est de qualité. Le nouvel espace Averino a été inauguré ce jeudi 31 mai 2018 par le Maire Bruno Beschizza, les élus de la municipalité et de très nombreux représentants du monde associatif local.

Des salles adaptées pour les pratiques associatives

Ce nouvel équipement, implanté non loin de la gare RER et du centre-ville, va permettre la mise à disposition de nouvelles salles pour les associations de notre ville. En plus d’une salle polyvalente et modulable, une salle de classe et une salle de danse flambant neuve ont notamment été aménagées dans ces anciens locaux municipaux qui étaient jusqu’alors occupés par Pôle Emploi.

Une antenne jeunesse agrandie et revalorisée

La structure jeunesse du Parc Faure a également pris place dans l’espace Averino afin de proposer davantage de place aux activités de la jeunesse, tout en limitant les nuisances pour le voisinage. L’ancienne structure jeunesse du Parc Faure a en effet été récemment démolie afin d’agrandir les espaces verts de ce parc où est également implantée la Maison de l’environnement. En plus d’être devenue vétuste, cette structure présentait des locaux inadaptés aux activités de l’antenne jeunesse et avait l’inconvénient d’être à proximité immédiate de riverains, occasionnant d’importantes nuisances de voisinage.

Des services municipaux rassemblés pour plus d’efficacité

Le service de la Démocratie de proximité, notamment en charge de l’animation des conseils de quartier, mais aussi de la gestion de la plateforme interservices « Proxim’Aulnay », a également pris place dans les locaux de l’espace Averino. Ceci permettra d’accentuier l’efficacité de ces services de proximité, toujours plus sollicités, notamment avec l’arrivée récente de l’application smartphone de la ville via laquelle plusieurs centaines de signalements ont été effectués (problème d’éclairage, de voirie, de propreté…).

Un nouvel espace culturel avec la création d’une annexe de l’école d’art

L’Ecole d’Art Claude Monet viendra également enrichir l’espace Averino dès la rentrée de septembre avec l’ouverture d’une nouvelle antenne de cette école dont les activités ne cessent de se développer. Trois salles équipées de lavabos mais aussi de fours vont permettre de rassembler et de développer les cours qui étaient jusqu’à présent dispensés dans les antennes de l’allée Circulaire et de la rue du 14 juillet.

Les anciens locaux de l’EACM rue du 14 juillet seront progressivement reconfigurés pour laisser davantage de place à la Fabrique Numérique lancée en 2017 par le Réseau des bibliothèques. La rentrée de l’EACM s’annonce déjà très riche avec cette nouveauté, mais aussi avec l’ouverture d’une Classe à Horaires Aménagés pour les Arts Plastiques en lien avec un collège de la ville.

 

Portrait : Qui était Michel Sellier, dit Averino ?

L’espace Averino porte le nom de scène d’un ancien clown et directeur de cirque aulnaysien, dont le nom à la ville était Michel Sellier (1882-1954). Très tôt intéréssé par les arts du spectacle et le cirque, ils se lancé à l’âge de 13 ans dans l’apprentissage des sauts acrobatiques et la confection d’un personnage : Auguste. Il fera ainsi la tournée des plus grands cirques d’Europe jusqu’à la veille de la première guerre mondiale. Pratiquant aussi le trapèze, le domptage et la musique, il s’engage dès 1924 dans la mise en œuvre d’un cirque à demeure avec sa femme Emma, issue d’une grande famille de clowns, au 13 avenue de la République. Toute la famille se dépense sans compter pour distraire les Aulnaysiens, jusqu’en 1932. Averino contineura ensuite à se produire dans les cirques itinérants avant de s’éteindre en 1954.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *