Fusillade à Toulouse: Réactions à Aulnay [MAJ]

Lundi dernier, une fusillade a eu lieu dans l’école juive « Ozar Hato­rah » à Toulouse (Haute-Garonne). Mohammed Merah, âgé de 23 ans [MAJ à 19h00 – Merci BFMTV pour ses fausses infos], c’est introduit dans l’établissement et a tué 4 personnes dont 3 enfants. De nombreuses réactions ont eu lieu à Aulnay du côté des politiques.
A cette occasion, le Président de la République Nicolas Sarkozy et le Ministre de l’Education Luc Châtel ont exigés qu’une minute de silence soit exercée hier dans l’ensemble des établissements scolaires du pays en hommage aux victimes à 11h. Cela a été le cas mais de nombreuses personnes critiquent, entre autres Hervé Suaudeau (EELV), cet hommage qui a été demandé notamment à des enfants de 4 ans ! Ce dernier se dit « choqué car [ses] deux filles de 4 ans ont effectué une minute de silence pour « imaginer » les « enfants morts » « . Avis partagé aussi par le bloggueur socialiste David Burlot. Ce dernier a affirmé sur Twitter que « des enseignants n’ont même expliqué la raison de ce recueillement« . En tout cas au Collège Le Parc, c’est le principal lui même qui a expliqué la raison de ce recueillement aux élèves en faisant une annonce micro dans tout l’établissement.
Le Maire Gérard Ségura (PS), lui, a qualifié dans un communiqué des évènements « ignobles » et exprime « au nom du conseil municipal de notre ville, tout notre soutien et toute notre solidarité aux familles des victimes ». Par ailleurs, il a annoncé qu’une minute de silence sera observée demain en hommage aux victimes en préambule du Conseil municipal.
Enfin, pour revenir sur la fusillade, le RAID est actuellement (à l’heure où nous écrivons) au domicile du tueur afin de procéder à une interpellation.
[MAJ à 19h00] A l’heure qu’il est, l’homme est toujours en cours de négociations avec le RAID. Nous vous tenons informés en temps réel sur le dossier sur Twitter.

Communiqué du Maire au sujet des incidents de la nuit du 11 au 12 Janvier dans certains quartiers

Voici un communiqué du Maire publié aujourd’hui par la mairie. Il concerne les incidents mineurs survenus dans la nuit du 11 au 12 Janvier 2012 à la suite du décès de Abdel, un homme de 25 ans Mardi dernier dans le quartier de Balagny.



A noter que à compter d’aujourd’hui, notre rédaction va se contenter de publier les communiqués du maire et diverses réactions de proches de la victime afin de laisser à la famille, le soin de faire le deuil de cette tragique disparition. Cet article nous permet à nouveau, d’adresser toutes nos condoléances à la famille de la victime.

BREVE// Plus d’information sur le Rassemblement devant la mairie de jeunes du quartier Balagny

Il y a quelques minutes, nous vous informions sur Twitter qu’un rassemblement de jeunes du quartier Balagny avait eu lieu cet après-midi vers 16h devant la mairie.
Nous pouvons désormais vous en dire d’avantages.
Le rassemblement d’environ 100 personnes (témoins vers 16h) était composé de plusieurs groupes de personnes. Il faisait suite au décès du jeune homme de 25 ans survenu la nuit dernière dans le quartier Balagny, le quartier d’où venait principalement les jeunes.
Les forces de l’ordre étaient présentes aussi bien à terre pour interdire l’accès du quartier de la mairie en voiture , que dans les airs avec la présence d’un hélicoptère qui faisait des boucles entre le quartier Balagny, la mairie et le pont de la Croix-blanche.
Il n’y a eu aucun blessés et les groupes étaient partis lorsque nous sommes passés devant la mairie vers 18h.

Enfin, l’arrivée progressive des groupes de jeunes à causés dans la Rue Anatole France quelques perturbations du trafic automobile entre l’Institution L’Espérance et le Cinéma J.Prévert.


A noter que selon @Petit_louis, un face à face calme à lieu dans le quartier en ce moment (19h15).

Un homme de 25 ans décédé hier lors d’une interpellation rue de Corse [MAJ]

Hier en début de soirée, un homme de 25 ans est décédé d’un arrêt cardiaque Rue de Corse lors d’un contrôle de stupéfiants. Il se trouvait dans un hall d’immeuble comme une dizaine de personnes. Il a succombé à cet arrêt cardiaque malgré une tentative de réanimation sur l’Hôpital Robert Ballanger.
Selon les propos d’amis de la victime, recueillis par le Parquet de Bobigny, l’homme avait des problèmes cardiaques et avait même eu rendez-vous avec un cardiologue l’après-midi même. Toujours selon cette source, l’homme aurait pris du viagra alors que cela était fortement déconseillé dans son cas. Selon le Parquet de Bobigny, du cannabis aurait été retrouvé près de la victime et le contrôle de police s’est déroulé normalement.
Selon nos confrères d’Europe 1, la tension sur place était tendue cette nuit peu après minuit. Des feux ont été allumé sur la chaussée et ont été immédiatement éteints par les pompiers sur place. De nombreux policiers ont été déployés car dans ce quartier, comme dans d’autres endroits de la ville, les habitants doutent de la véracité de la version de la police. En effet, chacun a encore en mémoire la condamnation de 3 policiers en Novembre 2011 pour avoir mentis en couvrant une bavure.
Une autopsie va être pratiquée pour en savoir plus sur les causes exactes du décès. La parquet à ouvert une enquête.
[MAJ à 15h25]
Selon nos confrères du Figaro, la victime aurait absorbé du « viagra chinois ».
Voici le reportage fait par nos confrères de BFMTV:

Le Parisien: Une tour de onze étage évacuée pendant deux heures

Voici un article du journal « Le Parisien » daté du Lundi 26 Décembre 2011 qui relate les malheurs des habitants d’un immeuble de 11 étages de la Rue des lilas. En effet, alors que tout le monde était encore dans l’esprit de Noël le Dimanche 25 Décembre au matin, la tour a dû être évacuée en raison d’une odeur de gaz et d’ammoniaque dans la cage d’escalier.


Une tour de onze étage évacuée pendant deux heures
« Pour les habitants d’une tour d’Aulnay, Noël a débuté hier matin avec des sirènes de pom­piers. Peu après 10 heures, les secours ont été appelés dans un immeuble de 11 étages de la rue des Lilas pour une forte odeur de gaz ou d’ammoniaque dans la cage d’escalier. Par crainte d’une explosion, pas moins de 50 pom­piers et 13 engins d’intervention — dont un véhi­cule de recon­nais­sance chi­mique — rejoints par 2 ambu­lances de la Croix-Rouge et de la Pro­tec­tion civile, sont inter­ve­nus.
Soixante per­sonnes ont été évacuées, le temps pour les secours de ven­ti­ler le bâti­ment et s’assurer que tout risque était écarté. Les rive­rains ont pu regagner leur loge­ment à 12h20. »

Et ce matin, nos confrères de MonAulnay.com ont obtenus une photo de l’immeuble évacué. Vous pouvez la visionner ci-dessous.

Photo: Croix Rouge Française – MonAulnay.com

Collégien agressé devant son collège hier: il aurait essayer de s’interposer dans une bagarre. [MAJ]

Nous vous en parlions hier, un élève du Collège Le Parc a été frappé au visage hier matin devant son collège par un lycéen. Ce matin, nous sommes retournés sur les lieux à la demande de notre témoin dont le témoignage a été publié hier sur ce blog.



Nous vous en parlions hier, un élève du Collège Le Parc a été frappé au visage hier matin devant son collège par un lycéen. Ce matin, nous sommes retournés sur les lieux à la demande de notre témoin dont le témoignage a été publié hier sur ce blog. Elle nous a déclaré ce matin avoir eu une discussion avec un ami proche de la victime hier soir. Selon ces informations, l’élève agressé serait absent du collège jusqu’à demain 8h [MAJ du 28/09/2011 à 15h13] Nous apprenons à l’instant que l’élève agressé à repris les cours ce matin et qu’il allait plutôt bien.
Nous en savons aussi un peu plus sur les raisons de l’incident d’hier matin. L’élève farrpé de 3 coup au visage se serait interposé peu de temps avant entre le lycéen et un autre collégien à ce moment là en pleine bagarre. Le lycéen aurait dit à l’élève qu’il a frappé « Toi, le petit à lunettes, casse-toi de là ! » et l’a ensuite frappé à 3 reprises au visage.