ACTU: Fête de l’Arbre les 23 & 24 Octobre 2010


Cette année, la fête de l’arbre se déroulera le Samedi 23 Octobre et le Dimanche 24 Octobre, de 10h00 à 18h00, au sein de la salle Dumont (proche gare RER) et au sein de l’hôtel de ville.

Les principales animations proposées sont :

  • Espaces de jeux
  • Ateliers de réalisation
  • Parcours

Au niveau culturel, nous aurons :

  • Un théâtre sur les curiosités botaniques
  • Un récit de Joël Lienard sur « L’arbre, un paradis pour tout un petit monde »
  • Exposition intitulée « Sa majesté le Chêne », arbre de l’ancienne forêt de Bondy
  • Exposition intitulée « Bois à cœur ouvert : quel âge a cet arbre ? » (Présentation de la diver­sité des arbres et de leur âge à partir de coupes de bois).

Pour obtenir davantage d’informations, visiter le site officielle de la mairie d’Aulnay-sous-Bois, ou télécharger le programme en cliquant ici ou en cliquant sur l’image ci-contre.

Arnaud Kubacki

Lire l’article sur MonAulnay.com

Cet article a été publié sur MonAulnay.com par Arnaud Kubacki sous la licence Creative Commons 2.0.

ACTU >> Le Billet de Veritis

Des mérites d’une initiative citoyenne

De l’utilité d’une Justice indépendante

Où la justice et le Bon Sens se rejoignent

Par l’entremise de Mon Aulnay.com, j’ai eu connaissance d’un jugement récent prononcé par le Tribunal administratif de Montreuil concernant un litige opposant un citoyen d’Aulnay, à la Mairie et à un autre citoyen (peut-être investisseur ou promoteur) à propos d’un permis de construire délivré par la Mairie.

JUSTICEIl est tout à fait symbolique et emblématique et mérite d’être analysé et porté à la connaissance du plus grand nombre : citoyens soucieux de leur habitat et de leur environnement, associations qui se battent en ce sens, ….

Quand on lit ce jugement, on est d’abord frappé par une chose : il est rendu par LA REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS.

Cela est évident, bien sûr, mais on finit par l’oublier, à n’y plus prendre garde… Nous sommes encore en République et nul n’est (ou ne devrait être) au-dessus des lois.

Puis, il vient une deuxième réflexion : Monsieur le Maire est , certes, le Premier Magistrat de la ville, mais il n’est pas le seul, il y a aussi et surtout un Juge Indépendant qui relève d’une autre Instance, l’Instance judiciaire qui peut le censurer et dire la Loi ou faire respecter les règlements.


[…]


Stéphane Fleury


Lire la suite de l’article sur AulnayLibre!