Education sexuelle : Bruno Beschizza souhaite pouvoir rassurer les parents

Les nouveaux cours d’éducation sexuelle font l’objet de polémiques qui inquiètent les parents. – Pixabay

Depuis le début de l’été et le vote de la loi dite « Schiappa », de nombreuses rumeurs circulent sur les réseaux sociaux concernant de nouveaux cours d’éducation sexuelle à l’école enseignés de la maternelle au lycée. Bruno Beschizza a écrit cette semaine au Ministre de l’Education pour obtenir des éléments précis afin de rassurer les parents.

Le contexte

Au début de l’été, Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat à l’égalité des hommes et des femmes, a défendue au parlement une proposition de loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes. Promulguée en France le 5 août dernier, cette loi fait suite aux mouvements « Balance ton porc » et « Me Too » observés depuis maintenant près d’un an. Partout dans le monde, et notamment en France, la parole de femmes victimes de viols ou de violences sexuelles sexistes s’est libérée, particulièrement sur les réseaux sociaux.

La promulgation de cette loi, mais aussi des déclarations de la Ministre sorties de leur contexte, ont favorisé l’émergence de nombreuses rumeurs et fake news. On le sait : les réseaux sociaux sont un moyen propice pour répandre facilement informations et désinformations. Dans une époque où la parole publique est souvent décrédibilisée, et mise en doute, les rumeurs vont bon train.

Ces rumeurs affirment qu’il y aurait dès la rentrée de l’éducation sexuelle à l’école, de la maternelle jusqu’au lycée. Trois cours seraient ainsi dispensés obligatoirement chaque année pour chaque tranche d’âge. Des rumeurs disent que les enfants auraient par exemple à apprendre en classe ce qu’est la masturbation. D’autres affirment même que cette loi légalise la pédophilie.

Et à Aulnay-sous-Bois ?

A Aulnay-sous-Bois, plusieurs groupes Facebook citoyens existent, tels que « Seuls Les Aulnaysiens Peuvent Comprendre » ou « Au coeur d’Aulnay ». Ils rassemblent parfois plusieurs centaines voir milliers d’internautes, aulnaysiens ou non. Durant tout l’été, les rumeurs sur la loi Schiappa ont été un sujet de discussion particulièrement animé.

Le 25 août dernier, un internaute bien connu des services de police a réalisé une vidéo virale dans laquelle, suite à ces rumeurs, il menaçait « de barricader les écoles, et de faire une guerre psychologique aux directeurs s’ils mettent en place des cours d’éducation sexuelle ». Deux jours plus tard, le 27 août, ce même internaute a fait circuler une nouvelle vidéo où il indique vouloir rencontrer le directeur de l’école de Savigny sur ces sujets.

Répondre aux inquiétudes pour protéger les enseignants

Face à la multiplication des menaces, et des inquiétudes soulevées par de nombreux parents perdus dans ce flot d’informations et de rumeurs, le Maire Bruno Beschizza a adressé un courrier au Ministre de l’Education nationale le 27 août.

Dans ce courrier, le Maire informe le Ministre de ces faits qui l’inquiètent : « des informations concordantes m’indiquent que des parents d’élèves voudraient organiser des mobilisations contre de tels enseignements » précise t-il. Bruno Beschizza rappelle également que « l’école de la République est là pour instruire et former nos enfants ».

Cette démarche a pour objectif d’obtenir « des éléments rassurants » concernant ces cours d’éducation sexuelle afin d’endiguer les rumeurs et de rassurer les parents. A l’époque de l’écriture du courrier, les membres du Gouvernement n’avaient pas encore pris la parole pour démentir les rumeurs qui inquiétaient certaines familles.

Pourquoi écrire au Ministre ?

Au vu des menaces proférées contre l’école de la République, mais aussi contre des agents de l’Education nationale, le Maire joue son rôle de protecteur de l’ordre public. Les pouvoirs de police du Maire prévoient une lutte contre les atteintes à la tranquillité publique et la mise en place de moyens pour le maintien du bon ordre public. Ce courrier vise à obtenir des éléments factuels et précis qui correspondent à ce rôle de protection.

Selon une étude réalisée en 2017, à peine 9% des victimes portent plainte. – Pixabay

Ce courrier n’avait pas pour objectif de donner une tribune aux rumeurs. Tout le monde en convient : il est évident que la pédophilie n’est pas légalisée, et que des martiens ne vont pas prendre la place des enseignants dans les écoles. Mais au delà de dire ce que ne seront pas les cours d’éducation sexuelle, il convient d’expliquer ce que contiendront ces enseignements.

L’an dernier, en 2017, 250 000 victimes de viols ou de violences sexuelles ont été recensées en France. Au vu de ce nombre, et de la gravité des faits dont sont victimes de trop nombreuses personnes, il devient urgent de ne pas se quereller autour de polémiques politiciennes stériles, mais plutôt de mettre en oeuvre des moyens pour lutter contre ces phénomènes de société.

 

Suite au vote des parents, Aulnay-sous-Bois va repasser à la semaine de quatre jours à la rentrée

54 écoles publiques permettent de scolariser chaque année plus de 10 000 enfants aulnaysiens. | © 93600INFOS.fr/Alexandre Conan

La valse des rythmes scolaires à Aulnay-sous-Bois va s’achever en septembre prochain. Après des années de changements suite à la réforme des rythmes scolaires du gouvernement Hollande, les élèves aulnaysiens retrouveront la semaine de quatre jours d’école à partir de la rentrée suite à un vote des parents d’élèves organisé la semaine dernière.

Depuis quatre ans, les rythmes scolaires font l’objet de nombreux changements à Aulnay-sous-Bois suite à l’entrée en vigueur en 2014 du décret dit « Peillon » qui organise la semaine scolaire de la manière suivante : 24h hebdomadaires d’enseignement, une matinée supplémentaire (mercredi ou samedi), 5h30 max/jour et 3h30 max/demi-journée. Cette réforme donnait également la possibilité aux villes de mettre en place des Temps d’Activités Périscolaires.

Afin d’améliorer le quotidien des enfants malgré cette réforme imposée par le précédent gouvernement, la Ville a mené durant ces quatre années de nombreuses réunions de concertation avec l’ensemble de la communauté éducative afin, notamment, d’élaborer le Projet Educatif De Territoire.

Le 28 juin 2017, le nouveau gouvernement a pris un décret permettant aux communes qui le souhaitent de revenir à la semaine de 4 jours. Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois, a toujours défendu ce rythmes qu’il « considère plus adapté aux rythmes des enfants et des familles ».

Une consultation des parents d’élèves organisée la semaine dernière dans l’ensemble des écoles de la ville a permis de sonder les familles et d’obtenir leur avis concernant cette question. Avec 6 544 votants, cette consultation fut un succès. 86,67% des parents ont exprimé leur souhait de revenir à quatre jours de classe. Ainsi, dès la rentrée de septembre, les enfants auront école 4 jours par semaine, de 8h30 à 16h30 avec une pause méridienne de 11h30 à 13h30 / de 11h45 à 13h45.

Cette nouvelle organisation des temps scolaires permettra de conserver les deux heures de pause méridienne afin de laisser le temps nécessaire au bon fonctionnement de la restauration scolaire dans l’ensemble des écoles de la ville.

Le député Alain Ramadier reçoit des collégiens aulnaysiens et taïwanais à l’Assemblée

Quinze jeunes taïwanais sont actuellement hébergés par des familles du Gros Saule dans le cadre d’un échange culturel. © DR

Ce mercredi, le député Alain Ramadier a reçu des élèves du collège Pablo Neruda d’Aulnay-sous-Bois, et des jeunes venus de l’Île de Kinmen à Taïwan, dans le cadre d’un échange culturel et linguistique.

C’est une première en France ! Dans le cadre d’un échange culturel et linguistique entre le collège Pablo Neruda d’Aulnay-sous-Bois et celui de Jinhu sur l’île de Kinmen à Taïwan, mis en place depuis fin 2012, des jeunes collégiens échangent et se rencontrent à l’autre bout du monde.

Le collège aulnaysien, classé en Réseau d’Education Prioritaire (REP+), accueille un projet porté depuis plusieurs années par Yann Reby, professeur d’anglais au collège Pablo Neruda. Quinze élèves taïwanais sont en ce moment reçus par des familles du Gros Saule, puis les jeunes aulnaysiens feront le voyage en sens inverse.

Les jeunes aulnaysiens à la découverte des limules

Cette année, le projet est axé sur l’éducation au développement durable. Les élèves partiront observer les limules, un crabe fossile en voie d’extinction. Ce projet à visée culturelle et linguistique répond à deux objectifs : d’une part, un objectif pédagogique, d’échange culturel, en accueillant une délégation taïwanaise et en permettant aux collégiens du Gros Saule d’élargir leur ouverture sur le monde ; d’autre part un objectif éducatif, par l’étude des limules en cours de SVT.

Le Député Alain Ramadier (Les Républicains) a pu accueillir pour une visite à l’Assemblée Nationale les élèves aulnaysiens et taïwanais participant à cet échange. « Les élèves ont d’abord visité l’Assemblée Nationale, puis j’ai répondu à leurs questions dans une salle de l’Assemblée où j’ai pu notamment expliquer le rôle et les missions d’un Député » explique l’élu. « Les élèves taïwanais ont chacun pu repartir avec un exemplaire de la Déclaration des droits de l’homme et de la Marseillaise » détaille t-il, se félicitant d’un « moment convivial et chaleureux ».

Un projet soutenu par la Ville d’Aulnay-sous-Bois

« Je regrette cependant que la majorité En Marche ait supprimé la réserve parlementaire qui permettait de soutenir financièrement ce type d’initiatives locales » insiste le Député, précisant toutefois qu’une aide exceptionnelle de 1 300€ a été débloquée par Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois, pour compléter le financement de ce beau projet.

Le groupe scolaire Savigny partiellement endommagé suite à un incendie criminel

© Google Maps

Des heurts ont éclaté dans la nuit de dimanche à lundi dans le quartier Savigny d’Aulnay-sous-Bois. Plusieurs véhicules ont été incendiés ainsi que plusieurs salles d’un groupe scolaire. Le Maire Bruno Beschizza condamne ces « actes criminels ».

Les pompiers sont intervenus dans la nuit de dimanche à lundi pour un incendie qui a frappé une école, rue des Lilas, dans le quartier Savigny à Aulnay-sous-Bois. Le feu d’origine volontaire serait parti de poubelles le long de l’école et s’est propagé à deux salles. Un autre incendie est survenu dans le même temps non loin, avenue de Savigny, a embrasé six voitures.

Selon une source policière citée par l’AFP, « une vingtaine d’individus » sont passés à l’acte cette nuit dans un mouvement de colère dont les causes semblent encore floues, mais probablement liée à un décès récent dont les causes demeurent mystérieuses dans le quartier. « Les forces de l’ordre dépêchées sur places ont essuyé des jets de projectiles » détaillent nos confrères du journal Le Parisien.

Dans un communiqué diffusé ce lundi, le Maire Bruno Beschizza condamne des « actes criminels » et déplore les dégâts. « Au niveau de l’école maternelle Savigny 1, une salle de bibliothèque a été complètement incendiée et le bureau du directeur a été partiellement brûlé. Au niveau de l’école élémentaire qui jouxte l’école maternelle, une salle de classe a aussi été touchée par du liquide inflammable. Cependant l’installation électrique étant touchée, par mesure de sécurité, il a été demandé par les directeurs aux parents d’enfants, notamment en maternelle, de garder leurs enfants ce jour. »

La remise en état des locaux de l’école est en cours par les services de la Ville afin de permettre aux élèves un retour à la normale dans les plus brefs délais, d’ici mardi matin selon les services académiques.

Journée d’animations familiales à la Ferme du Vieux-Pays ce samedi 2 juillet 2016

Dans le cadre de l’organisation des activités périscolaires, l’IFAC et les services de la Ville d’Aulnay-sous-Bois organisent ce samedi 2 juillet 2016 de 11h à 18h une journée d’animations à la Ferme du Vieux-Pays pour toutes les familles.

Les familles ont rendez-vous pour une journée d'animations à la Ferme du Vieux-Pays ! | © IFAC / Aulnay Animations

Les familles ont rendez-vous pour une journée d’animations à la Ferme du Vieux-Pays ! | © IFAC / Aulnay Animations

Lire la suite

Retrouvez les sujets du Baccalauréat et du Brevet 2016 sur 93600INFOS.fr

Depuis hier, les lycéens de France et notamment d’Aulnay-sous-Bois planchent sur les épreuves du Baccalauréat Général (comme Alexandre, le rédac’ chef de votre site d’information).

Comme chaque année depuis maintenant quatre ans, 93600INFOS.fr se mobilise pour les jeunes aulnaysiens en mettant en place la plateforme « Résultats Exams’ », un outil gratuit permettant d’accéder directement aux résultats des principaux examens. Cette année encore, nous mettons les bouchées double avec un espace dédié aux sujets du baccalauréat et du brevet 2016. Ainsi, l’équipe de 93600INFOS.fr vous proposera en temps réel les sujets sur lesquels les candidats tableront jusqu’à mercredi prochain, mais aussi les très nombreux collégiens qui se pencheront sur leur brevet la semaine prochaine.

Cette plateforme permet également de simplifier la recherche des résultats des candidats aulnaysiens. En vous rendant à l’adresse resultatsexams.93600infos.fr, vous trouverez un accès rapide vers l’ensemble des résultats transmis par l’Education Nationale à la presse concernant les élèves des centres d’examen de la ville.

résultats exams

Cliquez sur l’image pour accéder à notre site « Résultats exams' » !

Des collégiens aulnaysiens participent à un concours sur le vivre ensemble

Des élèves du Collège Simone Veil d’Aulnay-sous-Bois vont participer au concours de créativité « MY FRANCE » pour sensibiliser la jeunesse autour d’un enjeu national : le vivre ensemble. Ces jeunes âgés de 10 à 15 ans vont ainsi produire une vidéo de 1 minute 30 qui sera peut-être diffusée à la télévision le 14 juillet prochain.

Le collège Simone Veil d'Aulnay-sous-Bois est un établissement tout numérique inauguré en septembre 2014. | © 93600INFOS.fr/Alexandre Conan

Le collège Simone Veil d’Aulnay-sous-Bois est un établissement tout numérique inauguré en septembre 2014. | © 93600INFOS.fr/Alexandre Conan

Lire la suite

Mise en place du service minimum dans les écoles de la Ville demain

Plusieurs syndicats appellent à une grève nationale et interprofessionnelle le jeudi 31 mars 2016 pour protester contre le projet de loi sur le travail El Khomri. D’importantes perturbations sont à prévoir dans les transports et les établissements scolaires notamment. A Aulnay-sous-Bois, plusieurs écoles primaires devraient touchées par le mouvement ce qui amène la Ville à assurer un service minimum d’accueil dans plusieurs d’entre elles.

Les parents n'ayant pas de moyen de garde de leurs enfants pourront compter sur la Ville demain. | © Alexandre Conan / 93600INFOS.fr

Les parents n’ayant pas de moyen de garde de leurs enfants pourront compter sur la Ville demain. | © Alexandre Conan / 93600INFOS.fr

Lire la suite

Derniers jours pour inscrire votre enfant à l’école pour l’année 2016/2017 !

54 écoles publiques permettent de scolariser chaque année plus de 10 000 enfants aulnaysiens. | © 93600INFOS.fr/Alexandre Conan

54 écoles publiques permettent de scolariser chaque année plus de 10 000 enfants aulnaysiens. | © 93600INFOS.fr/Alexandre Conan

Les inscriptions des enfants âgés de 3 ans à la rentrée de septembre 2016 sont ouvertes depuis quelques jours et se termineront le 31 mars prochain. Tour d’horizon des démarches à faire pour que votre bout chou puisse gambader dés la rentrée dans l’école de la République ! Pour savoir dans quelle école sera scolarisé votre petit(e), la mairie vous indiquera l’école de votre secteurà l’occasion de la première inscription de votre enfant dans une école publique. L’inscription de votre enfant né en 2013, il vous faudra vous rendre au Centre administratif ou en Mairie Annexe muni du livret de famille, du carnet de santé de l’enfant attestant des vaccinations obligatoires pour son âge et d’un justificatif de domicile récent. Un agent municipal se chargera ensuite de traiter avec vous l’inscription. Renseignements par téléphone au 01.48.79.41.46.

Adresses et horaires :

Centre administratif, 16 boulevard Félix-Faure
Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 17h et le samedi de 8h30 à 12h.

Mairie annexe du Galion : galerie Surcouf : 01 48 79 41 19
Mairie annexe Ambourget : rue du 8-Mai 1945 : 01 48 79 41 18
Mairie annexe Gros-Saule : 1, 3 passerelle Fleming : 01 48 79 41 77
Mairie annexe sud : 79 avenue de la Croix-Blanche : 01 48 79 41 93
Mairies annexes ouvertes du lundi au vendredi de 9h à 11h30 et de 13h30 à 17h et le samedi de 8h30 à 12h.

La dégradation des conditions de travail conduisent le Lycée Jean Zay à une grève ce lundi

Dans un communiqué de presse, les enseignants du Lycée Jean Zay d’Aulnay-sous-Bois ont annoncé l’organisation d’un mouvement social local pour la journée du 12 Octobre prochain. La cause du conflit: des désaccords avec la nouvelle direction du lycée, la dégradation du climat interne et les restrictions budgétaires drastiques appliquées depuis la rentrée. Options éducatives, formations au secourisme et projets pédagogiques sont menacés expliquent les professeurs.

Le Lycée Jean Zay d'Aulnay-sous-Bois dispose d'une réussite importante au bac qui fait sa renommée dans tout le 93. | © 93600INFOS.fr/Alexandre Conan

Le Lycée Jean Zay d’Aulnay-sous-Bois dispose d’une réussite importante au bac qui fait sa renommée dans tout le 93. | © 93600INFOS.fr/Alexandre Conan

Lire la suite