Amiante sur le chantier de démolition du Galion : Bruno Beschizza intervient

Contrairement à ce qui a pu être dit, la Ville d’Aulnay-sous-Bois n’a jamais mandaté quiconque pour ce chantier de démolition de bâtiments gérés par un bailleur social. À la demande de la Ville, les sacs d’amiante ont été retirés ce week-end. © DR

Ce vendredi, le Maire Bruno Beschizza a été alerté de la présence de plusieurs dizaines de sacs de déchets amiantés sur le site du chantier de démolition du Galion, ancien centre commercial et résidence HLM du quartier de la Rose-des-Vents.

Ces sacs étaient stockés à proximité immédiate de l’école Paul Eluard 1, laissant apparaître de légitimes craintes pour les riverains et parents des élèves de l’école, dans une ville déjà traumatisée par le lourd passif de l’ancienne usine d’amiante CMMP dans le quartier du Vieux-Pays.

Suite à ces alertes, les services de la ville sont intervenus ce week-end auprès du bailleur 1001 vies habitat (ex-Logement Francilien) qui est propriétaire des lieux et en charge de la démolition de cet édifice afin de procéder au retrait des déchets amiantés et de demander la communication de mesures de la qualité de l’air pour écarter tout risque pour la santé des habitants du quartier.

Vous trouverez ci-dessous un communiqué du Maire d’Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza, sur ce sujet :

Nous avons été alertés ce vendredi de la présence d’au moins plusieurs dizaines de sacs de déchets mentionnés comme amiantés, à l’intérieur du site du chantier de démolition du Galion. Ces sacs étaient stockés et visibles en bordure de l’école Paul Eluard 1.

Ce chantier privé est mené par 1001 Vies Habitat Seine-st-Denis et Oise, anciennement Logement Francilien, bailleur social présent sur le quartier de la Rose des Vents. Contrairement à ce qui a pu être dit, la Ville d’Aulnay-sous-Bois n’a jamais mandaté quiconque pour ce chantier. En effet, il s’agit d’une opération d’un bailleur privé, placée sous sa seule responsabilité, en tant que maître d’ouvrage.

Pour autant, la Ville d’Aulnay-sous-Bois a des pouvoirs de police, notamment en matière sanitaire. Aussi, j’ai demandé à ce que des agents des services techniques se rendent immédiatement sur place afin d’inspecter la situation et de s’assurer que l’ensemble des réglementations et des usages ont été respectés sur le chantier, que ce soit par la société MERLCHIORRE, chargée de la déconstruction du bâtiment, ou par EDBI, prestataire spécialisé, bénéficiant d’un agrément de l’Etat, qui s’occupe du traitement des déchets amiantés.

Mes services ont par ailleurs demandé des explications au bailleur 1001 Vies Habitat qui nous a communiqué les informations suivantes :

  • Le stockage réalisé est conforme à la réglementation, les déchets amiante sont placés dans un premier sac étanche, qui est lui-même inséré dans un second sac étanche, les deux étant scellés hermétiquement pour éviter tout risque de pollution atmosphérique. La signalétique amiante est également apposée sur chacun des sacs qui sont entreposés sur palette ;
  • La zone est sécurisée et gardiennée. Une surveillance de la zone est assurée par un maitre-chien 24h/24 – deux équipes de gardiennage se relaient jour et nuit pour assurer la surveillance du site et s’assurer que le stock ne subisse aucune dégradation qui pourrait porter atteinte à l’intégrité des emballages étanches. Aucun incident n’est à déplorer sur le site ;
  • Des mesures environnementales sont faites par un laboratoire accrédité COFRAC pour surveiller l’état de qualité de l’air ambiant et s’assurer qu’aucune pollution n’est générée par le stockage.

Même si l’ensemble des réglementations concernant l’amiante sont respectées, nous avons tous en mémoire la tragédie de l’ancienne usine du CMMP. J’ai donc demandé au bailleur qu’à titre conservatoire, les sacs de déchets amiantés ne soient pas stockés en bordure de l’école Paul Eluard 1. Un membre de mon cabinet a pu constater ce dimanche que l’ensemble des déchets amiantés avaient été évacués.

Suite à des échanges de la direction générale des services techniques avec l’équipe de direction de l’école Paul Eluard 1, nous avons aussi décidé de mener des opérations de contrôle de l’air au sein de l’école dans le courant de la semaine. Ces opérations ont aussi eu lieu sur le chantier et j’ai demandé au bailleur d’en communiquer les résultats aux riverains, aux parents d’élèves comme à la communauté éducative afin de dissiper toute inquiétude légitime.

Soyez assurés de mon attachement à la sécurité et au bien-être de nos enfants comme des riverains.

Bien sincèrement,

Bruno Beschizza
Maire d’Aulnay-sous-Bois

Derniers jours pour profiter de la patinoire de la Ferme du Vieux-Pays

Plusieurs milliers de jeunes ont déjà profité de la patinoire ouverte depuis la mi-décembre. © 93600INFOS.fr

Amateurs de glisse, chaussez vos patins : jusqu’au 6 janvier prochain, la patinoire s’installe à la Ferme du Vieux-Pays. La surface gelée de la traditionnelle patinoire vous attend pour une belle après-midi givrée avec vos proches.

Débutants ou confirmés, amateurs de patinage artistique ou de sensations, tout le monde peut y participer. Des paires de patins vous attendent… Alors venez vous divertir en famille ou entre amis. Avant de rejoindre la patinoire, n’oubliez pas vos gants, de consulter le règlement intérieur et surtout de le respecter afin que tous les patineurs puissent pratiquer en toute sécurité.

Une piste permet aux débutants d’apprendre à faire leurs pas sur la glace. © 93600INFOS.fr

Horaires :
• Lundi, mardi, mercredi, jeudi, samedi et dimanche : 10h/12h ;14h/16h ; 16h/18h
• Vendredi (nocturne) : 10h/12h ; 14h/16h ; 16h/18h ; 18h/20h
La patinoire est fermée les 25 décembre et 1er janvier.

Tarifs :
Moins de 18 ans, étudiants et sans emploi : prix unitaire : 2€ / carte 5 entrées : 8 €
Plus de 18 ans : prix unitaire : 2,50€ / carte 5 entrées : 10€

Les enfants de moins de 10 ans doivent obligatoirement être accompagnés d’un adulte.
Gants obligatoires.

Adresse :
Ferme du Vieux-Pays (entrée rue Maximilien Robespierre)
Renseignements : 01 48 68 74 93

Derniers jours aussi pour l’exposition de la Grande Guerre

La « Grande Exposition du Centenaire » organisée depuis le 20 octobre dernier par les services municipaux propose une plongée dans l’histoire, évoquant les temps forts de la Première Guerre Mondiale, à travers des textes et des reconstitutions de tenues de soldats, de tranchées, et d’espaces de vie. Objets, œuvres, films et reconstitutions sont l’occasion d’une immersion réaliste dans une sanglante période. Prolongation jusqu’au 6 janvier inclus. Entrée libre tous les jours à la Ferme du Vieux-Pays. Horaires et renseignements sur le site www.aulnay-sous-bois.fr.

Bonne année 2019 !

Chers lecteurs,

La rédaction de 93600INFOS.fr souhaite vous adresser ses meilleurs voeux pour l’année 2019 et vous remercier pour votre fidélité.

Lancé en 2012, prenant la suite de Aulnay Associations et Aulnay le Blog (l’original, lancé en 2010 bien avant que le nom ne soit repris en 2014 par des corbeaux anonymes), le site d’informations locales 93600INFOS.fr a connu des périodes d’absence mais a toujours su retrouver ses plus fidèles lecteurs et je tiens à les remercier.

Pour 93600INFOS.fr, l’année 2018 a été marquée par d’importantes vagues de violences. Certains, et ils se reconnaîtront, auraient souhaité que je cesse mes activités. Ils me l’ont fait comprendre de différentes manières. Car oui : l’approche de nouvelles échéances électorales amène déjà son lot de mensonges, rumeurs, affabulations… Ces faits n’entament en rien ma motivation et ma détermination. Nous le savons : ces pressions se poursuivront et s’intensifieront en 2019.

Durant plusieurs semaines, j’ai souhaité me mettre en retrait pour assurer au mieux la poursuite de mes études qui demeurent ma priorité, malgré la persistance de certaines formes de menaces et de harcèlement. En parallèle des prochaines échéances scolaires qui m’attendent, je souhaite poursuivre mon action durant les prochains mois afin de continuer à vous informer et à rétablir certaines vérités que d’autres voudraient vous cacher à l’aide de rumeurs ou de mensonges organisés.

Quelques nouveautés vont arriver durant les prochaines semaines sur 93600INFOS.fr, avec l’apparition notamment d’une nouvelle rubrique consacrée aux « bons plans » 100% aulnaysiens. Celle-ci permettra de vous apporter un regard nouveau sur le cadre de vie et les services de proximité.

À toutes et à tous, je vous souhaite de passer une belle et heureuse année 2019.

Alexandre Conan, fondateur de 93600INFOS.fr

 

Plus d’illuminations de Noël à Aulnay-sous-Bois depuis 2014

10 nouveaux sapins illuminés de 3 mètres de haut ont été fabriqués cette année par les services techniques municipaux. © 93600INFOS.fr

Alors que la période des fêtes de fin d’année va déjà toucher à sa fin avec l’arrivée ce soir du réveillon de la Saint-Sylvestre et sa traditionnelle célébration du Nouvel An, il reste encore quelques jours pour apprécier les nombreuses décorations de Noël déployées cette année par les services de la ville.

Depuis 2014, la municipalité tient à ce que chaque quartier de la ville puisse bénéficier de décorations et illuminations pour les fêtes de fin d’année. Ainsi, progressivement, le nombre d’illuminations augmente depuis 4 ans.

En 2018, la ville a installé pas moins de 401 motifs dans les rues, soit 30% de motifs supplémentaires par rapport à 2014 avec un budget identique : 100 000€. L’ensemble des illuminations installées à ce jour fonctionnent avec des LED ce qui permet de réduire la consommation d’énergie et donc l’impact environnemental.

Un coût constant depuis 2014, sans augmentation d’impôt

Depuis quelques années, les services techniques municipaux fabriquent des décorations en interne pour compléter les illuminations installées par une entreprise. Nous pouvons ainsi admirer cette année les illuminations de 53 traversées de rue, 20 sapins en tryptique et bien sûr la façade de l’Hôtel de Ville qui est décorée pour la première fois depuis plusieurs années. Ceci grâce au savoir faire de plusieurs dizaines d’agents des services techniques municipaux mobilisés sur ce projet.

 

Sur ces quelques images diffusées par la Ville, nous vous souhaitons un bon réveillon… et à l’année prochaine !

85 214 aulnaysiens au 1er janvier 2019

L’INSEE a dévoilé cette semaine les résultats du recensement de la population mené en 2016 et dont les données sur la population légale entrent en vigueur au 1er janvier 2019. Le recensement de la population, qui s’effectue chaque année entre le mois de janvier et le mois de février, permet de savoir combien de personnes vivent en France et d’établir la population officielle de chaque commune. Il fournit également des informations sur les caractéristiques de la population : âge, profession, moyens de transport utilisés, conditions de logement…

Définir les moyens de fonctionnement des communes

De ces chiffres découle la participation de l’État au budget des communes : plus une commune est peuplée, plus cette participation est importante. La connaissance de ces statistiques est un des éléments qui permettent de définir les politiques publiques nationales. Au niveau local, le recensement sert notamment à prévoir des équipements collectifs et des services publics nécessaires : écoles, hôpitaux, transports, logements, etc.

Évolution de la population légale à Aulnay-sous-Bois

Année de recensement 2006 2011 2015 2016
Population légale 82 130 82 538 84 174 85 214

L’analyse de l’évolution de la population légale issue du recensement 2016, dont les données entrent en vigueur au 1er janvier 2019, permet d’établir une poursuite de l’augmentation de la population dans notre ville. Sur une décennie, entre 2006 et 2016, l’augmentation constatée est de 3,6% (+ 3 084 habitants). Sur un an, l’augmentation de la population est de 1.2%.

Le recensement 2019 se déroulera du 17 janvier au 23 février

La campagne de recensement annuelle se déroulera du 17 janvier au 23 février prochains. Elle concernera cette année 8 % de la population aulnaysienne. Début janvier, les habitants tirés au sort recevront un courrier d’information sur lequel figureront les coordonnées et la photographie de l’agent recenseur de leur quartier. Les agents recenseurs sont des employés communaux assermentés et soumis au respect du secret des informations qu’ils collecteront.  Il est important de rappeler que le recensement est obligatoire. Pour tout renseignement, vous pouvez contacter le service du recensement par téléphone au 0 800 77 99 33 et au 01 48 79 65 79, ou la police municipale au 0 800 39 93 93 et au 01 48 69 04 64.

Retour en images sur la 8ème crèche vivante d’Aulnay-sous-Bois

Ce lundi 24 décembre 2018, pour la 8ème année consécutive, la Paroisse Saint-Joseph d’Aulnay-sous-Bois a proposé une crèche vivante pour la veillée de la messe de la nuit de Noël. Un tableau vivant, composé de 30 personnages, a permis de reconstituer la scène de la Nativité du Christ autour de la traditionnelle famille sainte. Comme l’an dernier, plus de 600 personnes ont assisté à ce moment culturel unique en Seine-Saint-Denis.

93600INFOS.fr vous propose de voir ou de revoir la crèche vivante, suivie du temps liturgique de la messe de la nuit de Noël, en vidéo.

8ème édition de la crèche vivante lundi 24 décembre à l’église Saint-Joseph

L’an dernier, la Crèche vivante a attiré plus de 600 personnes en l’église Saint-Joseph. © P.MINDER / Paroisse Saint-Joseph

Lundi 24 décembre 2018 à partir de 19h00, l’église Saint-Joseph d’Aulnay-sous-Bois s’animera pour une veillée de Noël unique dans le Diocèse de Saint-Denis en France. En effet, pour la 8ème année consécutive, 30 enfants et jeunes adultes aulnaysiens vont proposer une crèche vivante initiée en 2011 par Stéphane Conan, père de famille engagé dans la vie de l’église paroissiale à travers notamment la préparation des jeunes adolescents au sacrement de la Confirmation.

Autour de Jésus, Marie et Joseph, les animaux de l’étable, les anges mais aussi les bergers s’activeront pour vous faire revivre la nuit de la Sainte Nativité, comme si vous y étiez. Bien sûr, les rois mages seront également présents !

Cette veillée, qui ne doit pas être suivie comme un spectacle, doit permettre d’imager les textes de la Bible. Il s’agit d’une participation vivante des chrétiens ayant pour objectif d’apporter un enseignement différent de cet épisode de la vie de Jésus.

Une initiative unique en Seine-Saint-Denis

La crèche vivante se veut être une fidèle reconstitution de la naissance du Christ. De l’arrivée de Joseph et Marie à Bethléem, en passant par la venue des anges et des bergers, sans oublier la présence de l’âne et du bœuf ou encore le passage des rois mages, tous les personnages de la Bible seront mis en scène pour fêter la naissance de Jésus. Un moment toujours apprécié des fidèles, et même au-delà puisque des personnes non croyantes ou issues d’autres confessions religieuses viennent aussi montrer la beauté d’une messe de Noël à leurs enfants.

La veillée et la messe de la Nativité seront rythmés par les chants de la chorale paroissiale composée d’une vingtaine de fidèles. Pendant la veillée, plusieurs jeunes paroissiens participeront également à l’accompagnement instrumental.


Revoir l’édition 2017 en vidéo.

Pour Stéphane Conan, la crèche vivante permet « de rendre les passages de la Bible vivants à travers des personnages, des costumes. Il s’agit aussi d’une aventure collective. Chacun est venu apporter son aide. Certains paroissiens ont fait des dons (paille, berceau). Et un papa installe chaque année plusieurs projecteurs permettant d’illuminer les voûtes de la nef et d’embellir le chœur de l’église d’un bleu étincelant » explique celui qui est à l’origine de ce projet, qui a suscité dès le début « l’intérêt des paroissiens et des parents » en 2011.

Plus de 600 personnes ont assisté à la célébration l’an dernier. La veillée sera suivie de la traditionnelle messe de la nuit de Noël.

Crèche vivante, lundi 24 décembre 2018 à 19h en l’église Saint-Joseph – 57 avenue de la Croix-Blanche – 93600 Aulnay-sous-Bois. Entrée libre.

Réforme du Bac : Le Maire Bruno Beschizza écrit au Rectorat

À la rentrée prochaine, une réforme des baccalauréats général et technologique entrera en vigueur dans les lycées du pays. Mais dès à présent, les familles sont invitées à se préparer à ces changements qui concerneront la notation, mais aussi les enseignements proposés.

Pour le Gouvernement, « le nouveau baccalauréat 2021 redonne au baccalauréat son sens et son utilité avec un examen remusclé et un lycée plus simple, plus à l’écoute des aspirations des lycéens, pour leur donner les moyens de se projeter vers la réussite dans l’enseignement supérieur ». Ça, c’est sur le papier.

Mais dans la pratique, la mise en application de cette réforme semble plus compliquée moins idyllique. Début décembre, des lycéens ont même exprimé leur mécontentement, parfois dans la violence avec des débordements créés en marge par des experts du caillassage.

Cette semaine, les Rectorats doivent dévoiler les cartes des enseignements de spécialité qui seront proposés à la rentrée aux élèves. Un projet de carte, diffusé par des syndicats d’enseignants, indique que le Lycée Jean Zay pourrait perdre à la rentrée ses enseignements optionnels tels que le théâtre ou les arts plastiques.

Quels enseignements de spécialité pour le lycée Jean Zay ?

  • Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques
  • Humanités, littérature et philosophie
  • Langues, littératures et cultures étrangères
  • Mathématiques
  • Physique-Chimie
  • Sciences et Vies de la Terre
  • Sciences Economiques et Sociales

Source : Projet de carte des spécialités de la voie générale et professionnelle, syndicat SNES EDU – 18 décembre 2018

Alerté cet après-midi de ce risque par la communauté éducative du lycée aulnaysien, le Maire Bruno Beschizza a immédiatement saisi le Recteur de l’Académie de Créteil et de le Directeur Académique de la Seine-Saint-Denis pour leur exprimer son inquiétude concernant ce projet qui « affaiblirait l’attractivité de ce lycée pourtant reconnu pour son excellence et ses résultats ».

Avec un projet d’implantation de seulement sept spécialités de base, le Maire s’inquiète que « l’offre qui serait proposée aux 1 500 élèves (soit) l’une des plus pauvres du territoire » et « aurait pour conséquence potentielle d’empêcher les élèves de se voir offrir les mêmes chances et les mêmes possibilités qu’au sein d’autres lycées du territoire ».

Et qu’en est-il pour le lycée Voillaume ?

Selon nos informations, le projet de carte des enseignements de spécialité diffusé par les syndicats d’enseignants indique que le lycée Voillaume sera un peu mieux doté avec neuf enseignements de spécialité :

  • Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques
  • Humanités, littérature et philosophie
  • Langues, littératures et cultures étrangères
  • Mathématiques
  • Physique-Chimie
  • Sciences et Vies de la Terre
  • Sciences Economiques et Sociales
  • Numérique et Sciences Informatiques
  • Sciences de l’Ingénieur

Source : Projet de carte des spécialités de la voie générale et professionnelle, syndicat SNES EDU – 18 décembre 2018

 

Choisissez le design du futur métro d’Aulnay-sous-Bois

Les premières images du métro des lignes 15, 16 et 17 ont été dévoilées début décembre par Île-de-France Mobilités. Jusqu’au 31 décembre, vous pouvez voter pour choisir le visage des rames qui circuleront sur la ligne 16 à Aulnay-sous-Bois d’ici 2024.

Avec 200 km de lignes automatiques et 68 nouvelles gares, le Grand Paris Express est un projet structurant pour l’Île-de-France qui facilitera les déplacements de banlieue à banlieue. Pour l’exploitation des lignes 15, 16 et 17, Île-de-France Mobilités et la Société du Grand Paris ont commandé 183 nouvelles rames qui seront conçues par Alstom.

Avec la climatisation, la vidéoprotection, des prises USB, des outils d’information à bord efficaces, ces nouvelles rames apporteront aux utilisateurs de ces lignes du métro francilien le haut niveau de confort et de sécurité qui est désormais la norme sur l’ensemble des commandes de nouveaux matériels, métros mais aussi Trains, RER, bus ou tramways. Ils incarneront la modernité et le dynamisme de la première région économique d’Europe.

Dès aujourd’hui, et jusqu’au 31 décembre prochain, votez pour choisir le visage des métros qui circuleront sur les lignes 15, 16 et 17. Trois propositions sont proposées aux suffrages des internautes sur le site http://designdevostransports.iledefrance-mobilites.fr.

Un design au service des besoins du voyageur

Accessibles

De larges portes permettent à tous les voyageurs de monter et descendre du train rapidement, sans danger.
L’accès aux Personnes à Mobilité Réduite est possible sur l’intégralité de la rame et des espaces sont réservés aux personnes en fauteuil roulant et aux personnes avec des enfants en poussette ou bagages volumineux.

Confortables

La ventilation, la température et l’éclairage sont contrôlés et modulés suivant l’heure pour créer une ambiance apaisante. De plus, L’éclairage en plateforme est renforcé au moment de la montée et de la descente des voyageurs.
Les parebrises extra larges offrent des vues panoramiques sur le tunnel et les stations.

Modernes et connectés

De larges et nombreux écrans d’information dynamique sont intégrés sur toute la longueur de la rame et l’ensemble de l’information voyageurs est mise en cohérence avec celle du réseau. Des prises USB proposent donc un moyen de recharger son téléphone portable pour continuer à utiliser ses moyens de communication pendant son déplacement. La connexion à Internet sera garantie.

Sécurisés

Des éclairages sous les sièges renforcent la perception d’un espace sécurisé et les rames sont vidéo-protégées à 100%.

Une femme enceinte accouche pendant le spectacle d’Ahmed Sylla à Aulnay-sous-Bois

(C)DR – Aulnay, le 24 novembre 2018. En spectacle au Théâtre Jacques Prévert, l’humoriste Ahmed Sylla a eu la chance de vivre un spectacle « Différent » avec l’accouchement en direct d’une spectatrice.

Avec un mois d’avance, il est né le divin enfant ! Hier soir, au Théâtre Jacques Prévert d’Aulnay-sous-Bois, une femme enceinte a précipitamment quitté la salle pendant le spectacle de l’humoriste Ahmed SYLLA… pour mettre au monde son enfant ! Vous trouverez ci-dessous un article du journal Le Parisien qui résume les faits.

Aulnay : elle sort en plein spectacle… pour accoucher !

L’heureuse maman était venue applaudir le comédien Ahmed Sylla.

Aulnay laissera un souvenir bien particulier à l’humoriste Ahmed Sylla, de passage samedi soir sur la scène du Théâtre Jacques-Prévert. Adepte des échanges impromptus avec le public, le comédien n’a pu s’empêcher d’interpeller un couple quittant discrètement la salle. « L’homme s’est mis à crier : Ma femme perd les eaux, ma femme perd les eaux ! », raconte un témoin de la scène.

Appelés à la rescousse, les pompiers sont arrivés à temps, pour prendre en charge la femme. Celle-ci a accouché peu avant 22 h 30, dans le camion des secours, stationné devant le théâtre. Le bébé est bien portant. En mairie, on indique qu’Ahmed Sylla cherchait à entrer en contact avec les heureux parents, pour les inviter à assister à une autre représentation de son spectacle du début à la fin si possible.

Gwenaël Bourdon et Thomas Poupeau

http://m.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/aulnay-elle-sort-en-plein-spectacle-pour-accoucher-25-11-2018-7953327.php