MonAulnay.com se restructure



« MonAulnay.com », le blog le plus populaire d’Aulnay-sous-Bois créé en 2005 par Jérôme Charré subit cette semaine une petite restructuration. En effet, l’équipe de rédaction se sépare de Hervé Suaudeau mais s’enrichie de Christian Picq.
Hervé Suaudeau, qui a rejoint MonAulnay.com le 22 Avril 2007 a, de son plein gré, quitté momentanément la rédaction depuis le 7 Décembre dernier. Ce dernier se présente aux Elections Législatives de 2012 donc il a décidé de se retirer des associations dont il faisait partie (La tomate farceuse, FCPE, MonAulnay.com) afin d’éviter d’y donner des couleurs politiques (EELV en l’occurance).
Christian Picq, a rejoint MonAulnay.com le 16 Décembre dernier. Engagé dans la défense du cadre de vie des riverains de la rue Fer­nand Her­baut et de l’impasse des marronniers, Christian Picq a décidé de rédiger des articles sur l’actualité aulnaysienne après l’avoir pendant longtemps commentée.
Avec le départ de Hervé Suaudeau, c’est Arnaud Kubacki qui a « hérité » du poste de directeur de la publication.
Nous souhaitons bon vent à Hervé Suaudeau pour sa campagne électorale et bienvenue à Christian Picq parmi cette équipe de rédaction.


Voici ci-dessous la liste et les portraits des rédacteurs de MonAulnay.com à compter d’aujourd’hui:




mm

Fondateur du site d'informations locales 93600INFOS.fr. Etudiant en communication.


  • Merci pour cette petite rétrospective. J’ai eu beaucoup de peine a quitter cette rédaction après avoir rédigé 1322 articles. Je remercie Jérôme Charré a qui je dois l’envie de faire de la politique au sens noble du terme.

    Un petite annecdote: En réalité mon premier article sur MonAulnay.com a été comme rédacteur invité dans la rubrique « à vous la parole » le 2 novembre 2006:
    http://www.monaulnay.com/2006/11/images_alarmant.html
    J’y faisait un reportage sur le chantier de l’usine d’amiante. Ce reportage, notamment la photo du buldozer et de la poussière dégagée, a été utile à l’inspection du travail pour stopper ce chantier qui était à l’air libre.

    Aujourd’hui, je souhaite aller au delà que d’être un simple lanceur d’alertes, mais être un véritable acteur pour faire changer les choses. C’est la raison pour laquelle je veux aller faire changer les lois à l’Assemblée Nationale.

    A bientôt dans cette campagne qui s’annonce excellente.