Urbanisme: Le « Projet Croix-Blanche » en bonne voie

Hier soir, le Comité de pilotage du Projet Croix-Blanche se réunissait publiquement dans le réfectoire de l’Ecole des Prévoyants afin de débattre sur les formalités du cahier des charges pour l’appel d’offres pour l’aménagement de l’ancien site de l’hôtel des impôts, Avenue de la Croix-Blanche. La réunion a regroupé une vingtaine de personnes autour de la table et une trentaine d’habitants, qui se sentent tous concerné par les futurs changements de leur quartier. Dans une atmosphère sérieuse et calme, la réunion c’est déroulée avec de très nombreuses questions et demandes de précisions, notamment de la part de l’association Q.C.B.E.. L’issue de cette réunion permet d’en savoir plus sur les idées de la Mairie et a pu mettre l’association Q.C.B.E. en entente avec la municipalité.

40 logements maximum

Contrairement aux première annonces faites il y a quelques mois, le nombre de logements n’excédera pas les 40 logements puisque à cause du PLU actuellement en vigueur, M.Gente  a avoué qu’il sera impossible d’installer 65 logements sur le site. Benjamin Giami, président de l’association se félicite de cette nouvelle, même si l’objectif de l’association plafonnait un maximum de 30 logements.

Logement ne veut pas forcément dire immeubles et appartements

Alors que plusieurs membres de comité de pilotage ont proposé des petits pavillons sur le site, M.Gente et M.Chalier ont tous deux annoncés que logements ne veut pas dire forcément des appartements et donc des immeubles. La Mairie se dit ouvertement pour l’intégration de pavillons. Ensuite est venue sur la table la question de la destination des logements, sachant que de très nombreux logement sont actuellement en construction sur la ville mais loin sont ceux vendus ou loués. Ont été avancés des idées de logements pour étudiants (studios, duplexs) mais aussi des logements pour les seniors et Personnes à Mobilité Réduite. De nombreux détails techniques ont été évoquées par Mme Demonceaux (adjointe chargée des personnes agées) afin d’atteindre un certains confort  pour les personnes âgées.

Un équipement municipal oui, peut-être deux

Le site de l’ancien hôtel des impôt comprend aujourd’hui la Mairie Annexe Sud et elle sera bien évidemment comprise dans le projet. Un 2ème équipement est à l’étude: l’idée la plus avancée est une crèche mais cependant, la question du stationnement, déjà très compliquée dans le secteur, vient compliquer l’affaire car la Mairie prévoit uniquement des places de parking pour les salariés de la crèche mais les riverains exigent des places pour les visiteurs. En parlant du stationnement, il faut savoir que seul 1 niveau de parking en sous-sol est possible en raison de la proximité de la nappe phréatique (environ 2 mètres de profondeur). Du coup, les riverains ont manifestés leur mécontentement. La question du stationnement risque d’être le nouveau sujet de discorde entre les habitants et la municipalité.

La population sera consultée

Face aux recours de l’association Q.C.B.E., la municipalité a été contrainte de plier concernant une consultation des riverains. Cependant, pas question de référendum ni de consultation populaire donc l’affaire est à suivre. M.Gente assure que les habitants du quartier (A quel niveau ? Rues voisines, tout le quartier sera consulté ?) seront consultés pour choisir parmi les propositions acceptées par la commission d’appel d’offre.



mm

Fondateur du site d'informations locales 93600INFOS.fr. Etudiant en communication.