Le maire en quête de solutions pour l’école du Bourg

Six mois après la réintégration des élèves, l’école du Bourg est déjà en sureffectifs. Dix-huit élèves sur le dos et 1 maire qui tente le tout pour le tout afin d’obtenir l’ouverture d’une nouvelle classe au plus vite.

Dix-huit enfants sont toujours sur le carreau alors que la rentrée a eu lieu il y a maintenant une semaine, une situation inacceptable pour la maire socialiste d’Aulnay-sous-Bois. | (C) DDM Archives / Thierry Bordas

243 élèves, c’est le chiffre du jour. Avec ses 243 élèves, l’école du Bourg affiche complet en cette rentrée 2013 malgré les dix-huit enfants qui sont sur liste d’attente. « Une des pistes pour accueillir les enfants en attente consistait à les diriger vers les écoles des groupes scolaires Croix-rouge et Ormeteau » indique le maire PS Gérard Ségura dans une lettre adressée ce vendredi au directeur académique. Cependant, « Mme l’Inspectrice [NDLR: Madame Nguyen] nous a confirmé que leurs effectifs respectifs étaient saturés et qu’ils ne pourraient accueillir plus de quatre enfants à eux deux » déplorent l’élu avant de rappeler brièvement la triste histoire qu’a subi le groupe scolaire du bourg: « Je n’ai pas besoin de vous retracer l’historique douloureux de ce groupe scolaire contigu à l’ancienne usine de production d’amiante CMMP. Durant six ans, l’intégralité de la communauté scolaire de ces écoles a été déplacée aux limites de la ville, dans des locaux temporaires et dans des conditions d’enseignement plus compliquées qu’ailleurs ».

Vous devez décider aujourd’hui

Dans sa lettre, Gérard Ségura rappelle sur la nécessité d’une réponse rapide. « Je vous demande instamment de valider cette ouverture » déclare t-il avant de conclure avec insistance que « cette ouverture me paraît indispensable et prioritaire ».



mm

Fondateur du site d'informations locales 93600INFOS.fr. Etudiant en communication.