QCBE et DZPAB défilent au forum des associations ce week-end

Interdites de stands, deux associations aulnaysiennes de défense des habitants ont décidé de marquer l’édition 2013 du forum des associations en se baladant de les allées munies de tee-shirts avec marqué « Interdits de forum ».

Plus motivés que jamais, les membres des deux associations ont souhaité faire passer leur message malgré l’absence de stand. | 93600INFOS/Alexandre Conan

Samedi se tenait la quinzième édition du forum des associations au stade du Moulin-Neuf. Une édition sous le signe de la joie et de la bonne humeur pour une majorité de participants, à l’exception des associations DZPAB (défense des zones pavillonnaires d’Aulnay-sous-Bois) et QCBE (quartier croix-blanche et environs) qui ont été interdites de stands par la mairie. Stéphane Fleury, président de l’une d’entre elle regrette d’avoir été « prévu par téléphone huit jours avant l’événement avec des explications plutôt confuses ». Pour sa part, il déplore « un message bref laissé sur [sa] messagerie mis en ligne sur Aulnaylibre ». « Nous avons été interdits de forum mais nous avons décidé de venir quand même et de marquer le coup en faisant des tee-shirts » précise t-il en expliquant son intention: « nous souhaitons expliquer que des associations ont été écartées d’un forum simplement parce qu’elles abordent des thèmes qui dérangent le maire en place et qui présente des carences en matière de démocratie participative » rappelant en même temps que « se déroule le forum de la démocratie participative, qui est un forum national, dans la même ville au même moment ».

Une association se doit de rester apolitique

Du côté de la mairie, on se défend d’avoir interdit des associations à participer au forum pour un motif non valable. « Dans la loi de janvier 1901, il est précisé qu’une association se doit de rester apolitique » nous a indiqué Gérard Ségura, maire d’Aulnay-sous-Bois. A l’ouverture du forum samedi matin, les deux associations ont pourtant « tenté de distribuer des tracts » nous a indiqué Stéphane Fleury. Pourtant, ils « ont été menacés d’expulsion avec appel à la police » remarque t-il en précisant qu’ils se sont « pliés à la règle malgré des menaces [qu’ils] trouvent inacceptables ». La scène a été filmée nous a précisé le blogueur qui compte bien publier cela sur « Aulnaylibre » afin de prouver ce qu’ils avancent.

Un message bien reçu

« Les associations que nous avons rencontré ont été plutôt réceptives à notre message et étaient abasourdies d’apprendre que des associations puissent être écartées d’une telle manifestation sur le simple fait qu’on aborde des questions fondamentales à la mairie, notamment en matière d’urbanisme, de concertation ou encore de cadre de vie. » Enfin, le président a conclut: « pour que notre combat fasse changer les choses, les associations doivent rester solidaires et faire face aux tentatives de divisions ».



mm

Fondateur du site d'informations locales 93600INFOS.fr. Etudiant en communication.