Des emplois francs à Aulnay et Sevran pour lutter contre le chômage des jeunes

La semaine dernière, le ministre de la ville et le président de l’Assemblée Nationale ont rendu visite aux quartiers nords de la ville. A cette occasion, ils en ont profité pour annoncer une mesure en faveur de l’emploi des jeunes, déjà en difficulté avec la conjoncture et accentué avec les discriminations territoriales.

La venue du ministre a attiré derrière lui une multitude de médias, profitant ainsi aux initiatives locales une bonne exposition dans la presse et à la télévision. | (C) Mairie d’Aulnay-sous-Bois

Le ministre de la ville François Lamy a annoncé la semaine dernière aux maires des villes d’Aulnay et Sevran, l’extension du dispositif des emplois francs. Dans un communiqué, Gérard Ségura et Stéphane Gatignon se « félicitent de cette annonce qui constitue une nouvelle chance pour les jeunes en difficulté ». « Ce dispositif doit répondre à une réalité: à qualification égale, un jeune issu d’une zone urbaine sensible a deux fois moins de chances d’accéder à un emploi. C’est pourquoi les emplois francs s’adressent aux jeunes de moins de 30 ans habitant depuis au moins 6 mois dans l’une des villes concernées, en leur garantissant un CDI. »

Un dispositif mis en place dans 10 communes, avec succès

Les emplois francs sont un nouveau dispositif pour faciliter l’embauche en CDI de jeunes de moins de 30 ans, qu’ils soient ou non qualifiés, et vivant dans un quartier situé en ZUS. Mis en place depuis quelques mois dans 10 communes, ce dispositif a déjà prouvé son efficacité à petite échelle. Il est maintenant étendu à 41 communes. Le ministre et le président de l’Assemblée nationale ont choisi de faire cette annonce au coeur du quartier du Gros-Saule à Aulnay-sous-Bois, récemment classé en Zone de sécurité prioritaire tout comme les Beaudottes à Sevran. « Nous travaillons pour qu’ils entrent dans le programme de rénovation urbaine à venir, appelé ANRU 2 » ajoutent les élus locaux.

Quelles conditions pour bénéficier de ce programme ?

Un employeur qui embauche un jeune de moins de 30 ans en recherche d’emploi, qui réside dans une des zones urbaines sensibles (ZUS), des communes fixées par l’arrêté du 26 juin 2013 fixant la liste des communes concernées par l’expérimentation « emplois francs », peut bénéficier de l’aide de l’état « Emplois francs », prévue par le décret numéro 2013-549 du 26 juin 2013. Tout employeur du secteur marchand, quel que soit sont lieu d’implantation, peut bénéficier de cette aide financière dont le montant a été fixé à 5000€, faisant l’objet de deux versements de 2500 euros chacun, l’un à la fin de la période d’essai et l’autre à l’issue du dixième mois.

Pour en savoir plus sur ce dispositif, rendez-vous sur le site de pôle emploi, rubrique « employeurs » > « emplois francs ».



mm

Fondateur du site d'informations locales 93600INFOS.fr. Etudiant en communication.