Qui est le plus courageux entre Sarkozy et Hollande ?

Roland Cayrol, du centre de recherches politiques de Sciences Po, a tenté d’analyser le courage des présidents Nicolas Sarkozy et François Hollande pour « Le Parisien Magazine ». Pour cela, il a traité trois faits marquants des parcours des deux derniers présidents de la République. 93600INFOS vous propose de découvrir son analyse.

Un sondage BVA pour « Le Parisien Magazine » a révélé vendredi dernier que 8% des Français trouvent le président Hollande courageux. | Montage (C) 93600INFOS – DR

Nicolas Sarkozy

Mai 1993: Escorté par le Raid, Nicolas Sarkozy, alors maire de Neuilly-sur-Seine et ministre du Budget, va dialoguer avec Erick Schmitt dans la classe de maternelle qu’il retient en otage.

Roland Cayrol: « Il y a une dimension de courage physique dans le courage politique. Cet évènement chargé d’émotion a été très positif pour l’image de Nicolas Sarkozy. »

Mai 2007: Pour composer son gouvernement, Nicolas Sarkozy fait appel à plusieurs ministres socialistes. Un geste d’ouverture salué par certains comme « un vrai courage politique ».

R.C.: « Lorsqu’un politique change de camp, les Français estiment que c’est une stratégie pour se placer, pas d’un acte de courage. Dans ce domaine, Sarkozy a réussi à faire oublier qu’il avait trahi Chirac en soutenant Balladur. Fait remarquable, son images est passée de la lâcheté au courage. »

Novembre 2007: En déplacement au Guilvinec (Finistère) pour rencontre des pêcheurs mécontents, Nicolas Sarkozy se fait insulter. Il réplique: « C’est toi qui as dit ça ? Ben viens, descend un peu le dire, descend un peu ! »

R.C.: « Le courage de Sarkozy, c’est un peu celui du voyou de l’école qui dit: « Regardez comme je suis courageux. » Mais les Français ne sont pas dupes de cette communication politique. »

Conclusion: « La France, c’est le pays de Napoléon, du scrutin majoritaire, des grandes épopées… Le chef courageux est celui qui impose sa ligne. En ce sens, Nicolas Sarkozy a acquis une bonne image. Mais il en a trop joué. Le courage est une vertu que l’on ne peut s’attribuer à soi-même. Il faut que ce soit les autres qui vous déclarent courageux. »

François Hollande

11 Janvier 2013: Le président Hollande donne l’ordre aux armées françaises d’engager les combats en appui de l’armée malienne pour repousser les groupes islamistes. trois semaines plus tard, il est accueilli en héros dans le pays libéré.

R.C.: « Pour les Français, l’intervention au Mali, comme celle en Libye décidée par Sarkozy, relève de la politique étrangère et non d’un acte de bravoure. Décider depuis l’Elysée d’envoyer des soldats dans un conflit, cela n’a rien à voir avec l’engagement personnel qu’a pu prendre le général De Gaulle. »

2 Juillet 2013: François Hollande met fin aux fonctions de la ministre de l’Ecologie Delphine Batho, quelques heures après qu’elle a qualifié le budget de son ministère de « mauvais ».

R.C.: « L’autorité du chef de l’Etat n’est pas un critère d’appréciation dans l’opinion publique, c’est un sujet qui intéresse surtout le microcosme parisien et la presse. Les Français veulent que le Président les sorte de la crise, point. »

Septembre 2013: Après avoir fait des promesses qu’il n’a pu tenir aux ouvriers, François Hollande revient sur le site d’Arcelo-Mittal, à Florange (Moselle), pour discuter avec eux.

R.C.: « François Hollande a fait acte de courage en décidant de revenir sur une situation compliquée et d’affronter les sifflets. C’est d’ailleurs l’un des rares moments, depuis son élection, où la presse a été moins dure avec lui. »

Conclusion: « Si François Hollande parvient à entraîner ses amis là où il n’iraient pas spontanément (vers une politique socio-libérale), en leur faisant valoir que la situation l’exige, il n’est pas exclu que, plus tard, on lui reconnaisse du courage. »