Aulnay ne conjugue que par le verbe casser

Habitants du sud de la ville, vous aurez sans doute remarqué du changement dans votre quartier. En septembre, de nombreux petits travaux d’entretient des trottoirs ont été entrepris par la mairie dans le quartier Prévoyants-Le Parc et Chanteloup-Pont de l’Union. Cependant, ces travaux ont été mal réalisés selon les riverains et déplorent des « bonnes idées bâclées ».

Près du gymnase du Plant d’Argent, les bandes rugueuses d’avertissement pour les personnes malvoyantes n’ont jamais été cimentées. | (C) 93600INFOS/Alexandre Conan

Dans la deuxième quinzaine du mois de Septembre, la municipalité a entrepris de nombreux travaux d’entretient de la voirie dans le sud de la ville et plus particulièrement dans les quartiers Prévoyants-Le Parc et Chanteloup-Pont de l’Union. Nous noterons notamment une réfection du trottoir avenue du Gros Peuplier, une reprise du champ de bataille avenue du Raincy au pied des arbres, la suppression d’un bac à fleurs en face du gymnase du Plant d’Argent ou encore la création d’une place pour les PMR, Personnes à Mobilité Réduite, avenue Arthur Chevalier.

Cependant, les habitants du quartier trouvent que les travaux n’ont pas été faits proprement. Une riveraine déplore « le manque de propreté autour du chantier et des finitions non abouties ». Nous sommes allés sur place est n’avons pu que constater ses paroles. « Avant, le trottoir était lisse et propre, maintenant il est rafistolé de partout, pire encore il vient d’être à nouveau percé pour des travaux sur le réseau d’assainissement » ajoute t-elle. Un mois à peine après les travaux face au gymnase du Plant d’Argent visant à supprimer une jardinière, en permanence détruite par des automobilistes peu attentionnés, que de nouveaux travaux ont été entrepris au même endroit pour une autre raison. Dans le quartier, une question s’est alors posée: n’y avait-il pas la possibilité de prévoir le deuxième chantier et ainsi de ne pas refaire plusieurs fois le bitume du trottoir en question ? D’autant plus qu’il ne s’agit que de reprises de l’enrobé et non une réfection totale.

A gauche, le trottoir à l’issue des premiers travaux (30 septembre) et à droite, un cliché pris lundi dernier lorsque les barrières du chantier ont été enlevées. Ici passent quotidiennement plusieurs centaines d’enfants quotidiennement pour se rendre à l’école. | (C) 93600INFOS/Alexandre Conan



mm

Fondateur du site d'informations locales 93600INFOS.fr. Etudiant en communication.