Installation de la fibre optique à Aulnay-sous-Bois pour la vidéo surveillance

Abandonnée il y a quelques années par la municipalité, le système de vidéo surveillance fait peau neuve à Aulnay-sous-Bois pour lutter contre une insécurité grandissante. Remplacement de caméras et implantation de nouvelles sont prévues pour les prochaines semaines.

(C) 93600INFOS / Alexandre Conan
Si la vidéo surveillance avait toujours été en état de marche en décembre 2011 au vieux-pays, elle permit de résoudre plus rapidement l’affaire du braquage de la BNP. |  (C) 93600INFOS / Alexandre Conan

Début Novembre, la préfecture a donné son accord pour le remplacement de quinze des vingt-trois caméras du système de vidéo surveillance à Aulnay-sous-Bois et l’implantation de onze caméras supplémentaires. Cette annonce fait suite au diagnostic technique et fonctionnel du dispositif de vidéo surveillance catastrophique mené par le cabinet d’experts Sectrans. Ainsi, la municipalité souhaite faire évoluer ce système en tenant compte des caméras existantes, mais aussi en proposant d’autres lieux d’implantation. Ce plan de remise en marche de la vidéo surveillance, abandonnée il y a quelques années par l’actuelle municipalité, sera financé en partie grâce à une subvention de l’État dans le cadre du Fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD).

Ce vaste plan aura pour but également de procéder au raccordement du système au commissariat de la police municipale et d’améliorer la configuration du centre de supervision urbaine qui y est implanté. Ergonomie des locaux, renouvellement des dispositifs de stockage et de visionnage seront intégralement revus, le système actuel serait obsolète selon la municipalité. La ville souhaite articuler ce système de vidéo surveillance autour de trois principes fondamentaux: la dissuasion, la réactivité et l’élucidation a posteriori des affaires.

Limiter les agressions devant les établissements scolaires

Pour ce qui est des nouvelles implantations, la municipalité a souhaité sécuriser en priorité les abords des établissements scolaires. Ainsi, un an après la double violente agression devant le lycée Jean Zay, une des caméras va être installées aux abords de cet établissement. Les abords du lycée Voillaume et des collèges Gérard-Philipe, Pablo-Neruda et celui du Parc seront également concernés par le projet. A ce jour, le câblage en fibre optique pour le raccordement au poste de police est effectué du côté du lycée Jean Zay, du collège Gérard Philippe et est en cours place Camélinat. Par ailleurs, les autres caméras vont êtres implantées aux carrefours Delacroix, Chagall, Savigny, Duclos, Moulin-de-la-Ville, Lisbonne et de l’Europe.

« L’objectif est la dissuasion et la prévention des vols à la portière opérés lors des périodes de fort trafic, a précisé Ronan Wiart, directeur prévention et sécurité d’Aulnay, à nos confrères du magazine « Oxygène ». L’emplacement est intéressant, car il offre une vue relativement dégagée sur l’ensemble des quatre portions de routes attenantes ». Enfin, la ville compte développer son dispositif sur les bâtiments publics. Ainsi, des caméras vont être implantées au centre technique municipal et au stade nautique de Coursailles. L’ensemble du nouveau dispositif devrait être opérationnel pour le début de l’année 2014 précise-t-on du côté de la mairie.