La première pierre d’un établissement pour les personnes âgées a été posée

Ce week-end, la municipalité d’Aulnay-sous-Bois a posé la première pierre d’un futur Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) de 94 places. Ce nouvel établissement, dont la construction ne saura tarder, va prendre place sur l’ancien site Bigottini à quelques centaines de mètres de la gare SNCF. Un projet destiné à accompagner des personnes âgées très dépendantes.

C'est un établissement médical flambant neuf qui va être construit à la place de l'ancien centre Bigottini. | (C) Jean Amoyal architecte
C’est un établissement médical flambant neuf qui va être construit à la place de l’ancien centre Bigottini. | (C) Jean Amoyal architecte

Depuis plusieurs mois, l’ancien centre Bigottini a tiré sa révérence en étant démoli à coups de pelleteuses. Samedi matin, le maire (PS) Gérard Ségura et ses adjoints ont participé à la pose de la première pierre d’un futur Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) de 94 places dont 2 unités Alzheimer sur le site Bigotinni. Situé à plusieurs centaines de mètres de la gare et au coeur un domaine au patrimoine végétal unique, cet établissement aura pour but d’accompagner des personnes dépendantes dans leur vieillesse. « Depuis le début, la ville a été associée à ce projet et a suivi pas à pas son évolution depuis son origine » souligne Evelyne Demonceaux, adjointe au maire d’Aulnay-sous-Bois en charge de la santé, des personnes âgées et du handicap. L’engagement de la municipalité est bien sur accompagné par l’Etat, la Région Ile-de-France et le Conseil Général de la Seine-Saint-Denis. Ainsi, afin de mener à bien ce projet, près de 2 millions d’euros seront apportés par l’Etat, une participation de 1 million d’euros par la Région et un effort conséquent du Conseil Général de Seine-Saint-Denis à hauteur de 1,3 million d’euros. « C’est cet engagement commun qui permettra demain d’offrir une meilleure prise en charge des seniors en perte d’autonomie » explique l’adjointe dans un communiqué.

Les EHPAD, plus communément appelés maison de retraite, visent à accueillir des personnes aussi bien autonomes que très dépendantes. Ces lieux médico-sociaux doivent justifier d’équipements adaptés et de personnel médical (médecin coordinateur) et paramédical (infirmier coordinateur, infirmiers, aide-soignants, auxiliaires de vie) dont le nombre est fixé selon la capacité d’accueil de l’établissement et par négociation en convention tripartite (EHPAD-Conseil général-Assurance maladie) après calcul de la prise en charge moyenne par résident. L’accueil de jour actuellement situé sur le site Bigottini, d’une capacité de 15 personnes, sera par la suite transféré dans un bâtiment neuf à l’issu des travaux. Le futur bâtiment (voir photo) est signé du cabinet Jean Amoyal architecte.