Une syndicaliste de PSA rejoint la liste de Gérard Ségura

Hier, Gérard Ségura présentait son programme électoral et ses colistiers en vue des municipales de mars prochain. Parmi les 53 noms que nous allons vous réveller aujourd’hui figure une tête bien connue de la France entière grâce aux médias et à cause de la fermeture de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois: Tanja Sussest, déléguée du SIA, le syndicat majoritaire de cette usine.

Entre 600 et 700 personnes étaient présentes hier à la salle Chanteloup pour un grand rassemblement autour du candidat socialiste. | (C) 93600INFOS / Alexandre Conan
Entre 600 et 700 personnes étaient présentes hier à la salle Chanteloup pour un grand rassemblement autour du candidat socialiste. | (C) 93600INFOS / Alexandre Conan

Tanja Sussest, figure syndicale du combat contre la fermeture de l’usine de PSA Peugeot Citroën d’Aulnay-sous-Bois, a rejoint la liste du maire sortant Gérard Ségura (PS), candidat à sa propre réélection pour les prochaines municipales. «Le maire est venu me chercher et m’a proposé, si je suis élue, d’être chargée de l’emploi. C’est ce mandat qui m’a convaincue car il s’intéresse notamment à la réindutrialisation du site de PSA. Le combat continue», a déclaré ce vendredi Mme Sussest, déléguée du SIA, à nos confrères de l’AFP. Personnage emblématique du combat des salariés pour sauver l’usine, celle qui représente le syndicat majoritaire sur l’usine d’Aulnay est mère de deux enfants, âgée de 38 ans, espère pouvoir attirer les entreprises et créer des emplois sur ce site de plus de 170 hectares qui fermera définitivement avant la fin de l’année.

«Nous n’avons pas toujours été d’accord avec Monsieur Ségura mais il a été l’un des seuls élus à nous accompagner durant notre combat et il nous a permis d’interpeller le gouvernement», a-t-elle ajouté. «Tanja a raison de s’engager mais elle choisit un parti qui a trahi les travailleurs au niveau national, et un homme qui localement n’a rien fait pour aider les salariés de PSA dans leur combat», a réagi Jean-Pierre Mercier, délégué CGT et autre figure emblématique de la grève chez PSA.

La liste des 53 candidats et les projets du maire socialiste sortant ont été dévoilés hier soir à la salle Chanteloup lors d’un grand meeting. Du côté des militants, on déclare: « Là, ce n’était que l’entrée. En mars, on se donne rendez-vous pour le plat à la salle Pierre Scohy ! Il y aura le double de personnes venues ici ce soir. ». 600 personnes s’étaient déplacées, au delà des espérances de la tête de liste qui souligne « un signal super déterminent ». Nous reviendrons sur les 164 « mesures réalistes » de leur programme et plus généralement sur le rassemblement organisé hier dans un prochain article. Voici à présent les 53 noms tant attendus. Vous trouverez une présentation de chacun d’eux en cliquant sur l’image.

Cliquez sur la photo pour accéder aux présentations des membres de la liste "Aulnay Avance" | (C) Aulnay Avance avec Gérard Ségura
Cliquez sur la photo pour accéder aux présentations des membres de la liste « Aulnay Avance » | (C) Aulnay Avance avec Gérard Ségura