Aboiements abusifs de chien: que dit la loi ?

Prendre un animal de compagnie, cela engage une certaine responsabilité et donc de nombreuses contraintes. Parmi elles, il faut s’occuper avec amour de son petit protégé, lui faire faire la balade à toute heure de journée, ramasser ses déjections ou encore l’éduquer. C’est sur ce dernier point que nous allons insister dans cet article, et plus particulièrement sur l’aboiement des chiens qui pourrissent le voisinage lorsque l’animal n’a pas été éduqué à respecter l’entourage.

L'abandon tue 100 000 animaux chaque année en France. | (C) Ezoo

L’abandon tue 100 000 animaux chaque année en France. | (C) Ezoo

Adopter un animal de compagnie, c’est l’adopter en entier. C’est-à-dire avec ses qualités comme ses défauts, avec ses avantages comme ses inconvénients. Un animal, cela engage une certaines responsabilité et donc une certaine maturité. Cependant, quelques fois, les nouveaux propriétaires d’animaux ne comprennent pas vraiment leurs charges. Ils sont responsables de leur progéniture, et donc des bêtises qu’elles pourraient faire. C’est pourquoi éduquer son animal est élémentaire, tout comme on éduquerait un enfant. Cela permet d’éviter certaines dérives, certaines déchéances…

Parmi les contraintes qu’engagent un animal, il y a non seulement la balade quotidienne dans le quartier, le ramassage de ses déjections mais il y a aussi maîtriser l’aboiement, particulièrement pour les chiens. L’article 102-5 du règlement Sanitaire le précise et la loi est on ne peut plus claire: « les propriétaires d’animaux et ceux qui en ont la garde sont tenus de prendre toutes les mesures propres à préserver la tranquillité des voisins. » Ainsi, si le bruit est excessif, les aboiements d’un chien peuvent être considérés comme des troubles anormaux de voisinage. Le propriétaire de l’animal peut alors être déclaré responsable et devoir payer une amende. Et si la victime de ces nuisances sonores se porte partie civile, le juge peut, en outre, lui octroyer des dommages et intérêts. En sachant que le Ministère de la Santé entend par nuisance sonore tout bruit qui dépasse de 5 dB le jour et de 3 dB la nuit, en bref: le niveau de bruit ambiant. Certains feraient mieux de méditer cet article et de prendre soin de leur bête… le jardin ne peut suffire à satisfaire les besoins et le confort d’un être vivant, quel qu’il soit.



mm

Fondateur du site d'informations locales 93600INFOS.fr. Etudiant en communication.