A Angers, la gauche est divisée et la droite compte des dissidents

Les 23 et 30 mars prochains, vous vous rendrez aux urnes pour élire votre maire. Nos confrères d’I>TÉLÉ et 20 MINUTES s’associent pour vous permettre de mieux comprendre les enjeux de ce premier rendez-vous électoral de l’année. 93600INFOS vous propose de découvrir quelques uns de leurs reportages.

A Angers aussi, on regrette le détournement du débat vers des idéologies fantasmées au dépit du débat d'idées. | Capture I>TELE

A Angers aussi, on regrette le détournement du débat vers des idéologies fantasmées au dépit du débat d’idées. | Capture I>TELE

Angers, ville de 150 000 habitants où il fait bon vivre, n’a pas connu d’alternance politique depuis 37 ans. Dans cette ville de centre gauche, située dans le Maine-et-Loire, l’UMP mise sur un de ses jeunes poulains, Christophe Béchu, pour faire basculer la ville. Une succession mal négociée à gauche pourrait même lui donner un coup de pouce. Cependant, la multiplication des dissidents de tous bords politiques, qui deviennent créateurs de diverses listes, pourrait bien lui créer du tord. Une situation qui rappelle sensiblement le contexte politique aulnaysien.



mm

Fondateur du site d'informations locales 93600INFOS.fr. Etudiant en communication.