A la découverte des programmes électoraux: Bruno Beschizza

La campagne est lancée. Cette semaine, 93600INFOS va vous présenter les programmes des différents candidats aux élections municipales à Aulnay-sous-Bois. Nous allons également vous présenter les différentes mesures qui nous ont marqué au cours de nos lectures. Aujourd’hui, découvrons le programme de Bruno Beschizza, candidat d’Union de la Droite, du Centre et de la Société civile.

Bruno Beschizza est le candidat n°1 sur les panneaux électoraux pour ce 1er tour des élections municipales, c'est pourquoi nous commeçons notre étude des programmes par lui. | (C) Aulnay respectueuse, Aulnay gagnante

Bruno Beschizza est le candidat n°1 sur les panneaux électoraux pour ce 1er tour des élections municipales, c’est pourquoi nous commeçons notre étude des programmes par lui. | (C) Aulnay respectueuse, Aulnay gagnante

Agé de 46 ans, Bruno Beschizza a été commissaire de police, représentant syndical puis préfet hors cadre. Le candidat UMP s’élance aujourd’hui aux élections municipales à Aulnay-sous-Bois pour y « changer les méthodes et la politique », d’où son slogan « Aulnay respectueuse, Aulnay gagnante ». Bruno Beschizza fait le bilan du mandat de son prédécesseur socialiste en préambule de son projet pour la ville, téléchargeable en cliquant ici. Il énumère ainsi: « Fermeture du site PSA, hausse du chômage, montée de l’insécurité avec notamment l’explosion des cambriolages, absence de propreté et d’entretien de la voirie et des espaces publics ». En bref, le candidat de droite souhaite « développer une ville au service de tous », « arrêter le bétonnage de nos quartiers » et « valoriser nos commerçants et nos entrepreneurs ». Il s’engage même à « retrouver une vraie stratégie de développement économique et de s’occuper réellement du renouveau du site PSA ».

Pour détailler ces grandes lignes, Bruno Beschizza et son équipe proposent aux Aulnaysiens un programme développé en quatre grands axes: « Développer la ville au bénéfice de tous », « Permettre le développement de chacun », « Protéger tous les aulnaysiens » et enfin « Agir avec respect ». En tout, ce sont 140 engagements (pas un de moins) qui sont proposés dans le petit livre bleu. Celui-ci est d’ailleurs orné d’une reproduction moderne de la feuille d’Aulne, arbre qui a donné, en partie, son nom à notre ville.

 

Voici les quelques promesses qui ont particulièrement retenu l’attention de notre rédaction:

  • Faire du site de PSA un pôle d’excellence regroupant des organismes de formation (du CFA au diplôme d’ingénieur), des centres de recherche et des entreprises (de la start-up au grand groupe) dans des secteurs d’avenir comme l’énergie, l’aéronautique, la domotique et les nouvelles technologies. NDLR: Cette idée pourrait permettre d’attirer des étudiants venus de toute la région, la gare du Grand Paris devant être située non loin du site. Cela pourrait également créer de nombreux emplois dans la ville, pour les Aulnaysiens notamment, et ainsi éviter que Aulnay-sous-Bois ne se transforme peu à peu une ville dortoir, aspect qui inquiète très fortement diverses associations.
  • Rénover le quartier du Gros Saule avec pour objectif de le sortir de son isolement géographique. NDLR: Cette idée devrait ainsi faciliter l’insertion sociale de chacun dans ce quartier excentré des diverses activités économiques, sportives et culturelles. De plus, cela semble être une solution face à l’insécurité et aux trafics de drogues.
  • Créer un site internet municipal qui permettra de développer de nouveaux modes de consommation pour nos commerces de proximité: commande en ligne, réservation, livraison, voiturier, etc. NDLR: Avec cet engagement, ce seront probablement des commerces de proximité qui seront sauvés. En effet, une des principales concurrences des commerces du quotidien est la vente en ligne. Avec cet outil, les entrepreneurs locaux pourront jouer à pied égal face aux grandes firmes, à une heure où le marché de la création de sites internet reste fort onéreux.
  • Créer un e-guichet municipal complémentaire aux accueils physiques permettant aux habitants de réaliser toutes leurs principales démarches par internet. NDLR: Cette mesure devrait permettre de faciliter l’accès aux administrations publiques pour les habitants travaillant en dehors de la ville et n’étant pas sur Aulnay durant les heures d’ouvertures des mairies annexes et centre administratif.
  • Profiter de la réforme des rythmes scolaires pour développer une aide individualisée pour les enfants en difficulté et développer pour tous des activités favorisant la réussite scolaire. NDLR: Avec cette mesure, la réforme très controversée issue du gouvernement Hollande pourrait être tournée en atout pour la scolarité et l’apprentissage des plus jeunes. Une première approche de la lutte contre le décrochage scolaire, souvent dû aux creusement de lacunes en début de scolarité.
  • Proposer aux parents d’adhérer à un groupement d’achats de fournitures scolaire pour en alléger le coût. NDLR: Cette idée semblerait faciliter l’achat des fournitures pour les parents, mais pourrait également permettre à tous les élèves d’avoir des affaires scolaires, et ce sans distinction sociale.
  • Augmenter l’amplitude horaire des bibliothèques afin de permettre aux lycéens et étudiants de pouvoir utiliser ces équipements pour réviser leurs cours. NDLR: L’accès à des lieux calmes pour travailler et effectuer des recherches documentaires est souvent complexe pour les jeunes, surtout pour ceux se rendant à Paris pour leurs études supérieures. En augmentant ces horaires, l’accès des jeunes Aulnaysiens aux bibliothèques municipales serait probablement facilité.
  • Prendre les arrêtés nécessaires anti-mendicité, anti-bivouac, etc. NDLR: La France, et particulièrement notre région, est fortement touchée par les mendiants. En masse, ils courent les rues. Lutter contre cette pollution visuelle et sonore pourrait permettre d’améliorer le caerd de vie de chacun, même de ceux qui sont victime de pauvretés. Mendier n’est pas une solution durable.
  • Réfectionner rigoureusement la voirie afin d’y circuler en toute sécurité que l’on soit en voiture, à vélo ou à pied. NDLR: Face à la dégradation des routes et à la multiplication sur les trottoirs, une telle mesure ne serait pas de refus, en ne ciblant aucun quartier en particulier mais les secteurs touchés de manière globale.
  • Faire respecter la place des handicapés en ville (stationnement par exemple). NDLR: Le respect passe avant tout par la compréhension du sujet. En ce qui concerne le stationnement des PMR, un audit de l’utilisation de ces places devrait être fait afin d’en réviser le nopbre, trop important par rapport à leur occupation actuelle.
  • Mettre en place une ligne téléphonique directe: « Allo Monsieur le Maire », ainsi qu’une permanence sur internet avec le maire pour exposer sans intermédiaire les problèmes rencontrés. NDLR: Les élus sont souvent jugés comme inaccessibles par la population. Avec cette mesure, c’est une sorte de mur entre les électeurs et les élus qui pourrait tomber.

 

MAJ du 18/03/2014 à 16h23: Nous avons édité cet article afin d’en préciser son contenu. Cette modification fait suite à l’article publié par Laurent Comparot sur son blog « Aulnay Autrement » où il cite l’analyse de notre rédaction en paroles du candidat UMP. Afin d’éviter toute confusion avec l’équipe de Bruno Beschizza, nous avons ajouté une mention « NDLR:  » devant chacune de nos interventions. Cette précision a également été apportée à l’analyse du programme de Jacques Chaussat et aux prochaines analyses qui seront publiées cette semaine.



mm

Fondateur du site d'informations locales 93600INFOS.fr. Etudiant en communication.