A la découverte des programmes électoraux: Jacques Chaussat

La campagne est lancée. Cette semaine, 93600INFOS vous présente les programmes des différents candidats aux élections municipales à Aulnay-sous-Bois. Nous allons également vous présenter les différentes mesures qui nous ont marqué au cours de nos lectures. Aujourd’hui, découvrons ensemble le programme de Jacques Chaussat, candidat du rassemblement des aulnaysiens, du centre, et de la droite républicaine.

Jacques Chaussat et son équipe ont pris la route l'an dernier en direction des élections qui se tiendront dans moins de trois semaines. | Montage 93600INFOS / Images (C) Aulnay demain avec jacques Chaussat

Jacques Chaussat et son équipe ont pris la route l’an dernier en direction des élections qui se tiendront dans moins de trois semaines. | Montage 93600INFOS / Images (C) Aulnay demain avec Jacques Chaussat

« Aulnay demain » est la liste UDI, MoDem, NED et mNPR pour les prochaines élections municipales à Aulnay-sous-Bois. Elle est menée par Jacques Chaussat, un candidat atteint par l’âge de maturité (71 ans). Une maturité intellectuelle et politique. Il a pu ainsi voir Aulnay-sous-Bois sous toutes les couleurs: rouge, bleu et rose. Ainsi, son âge et sa connaissance de notre ville lui permet d’avoir une parfaite expérience de celle-ci, notamment en tant qu’élu en charge des finances et de l’emploi sous l’ancienne mandature UMP. S’est notamment accompagné par deux anciens adjoints au maire actuel Gérard Ségura (PS), Abdallah Benjana et Fouad Gendouz, qu’il se lance aujourd’hui à l’assaut de la mairie pour tenter de reprendre une ville actuellement aux mains des socialistes.

Avec les 53 personnes qui forment sa liste, Jacques Chaussat propose un projet « ambitieux et réaliste, basé sur les besoins des Aulnaysiens et des Aulnaysiennes ». Innovation et rassemblement sont les mots d’ordre pour « renouer avec l’âge d’or » de notre ville. Pour eux, le rôle des élus est de « faire d’Aulnay-sous-Bois une ville qui compte », qui « doit avoir son mot à dire dans les grands projets économiques ». Le conseiller général du canton sud de la ville souhaite avant tout « réinsuffler » un « dynamisme économique, urbain et citoyen » et pour cela, il a établi sept priorités: « Réinsuffler une dynamique économique créatrice d’emplois » ; « Instaurer un climat de sécurité et de quiétude » ; « Impulser le renouveau urbain » ; « Faire une ville familiale et solidaire » ; « Construire la démocratie locale » ; « Assainir et contrôler nos finances » ; « Avoir un maire pour tous ».

 

Voici les quelques promesses qui ont particulièrement retenu l’attention de notre rédaction:

  • Intensification des possibilités d’accueil en pépinières d’entreprises pour aider à la création d’établissements. NDLR: Cette mesure pourrait faciliter et permettre l’installation dans notre ville de nombreuses petites entreprises en plein lancement (également appelées « start-up »). Créatrice d’emplois, cette idée peut attirer un nouvel élan économique à notre ville.
  • Création d’une « Maison du Commerce et de l’Artisanat ». NDLR: Le commerce de proximité est frappé de plein fouet par la recrudescence des centres commerciaux dans la région. Avec ce type de structure, cela pourrait assurer une certaine protection pour les activités du quotidien mais aussi les plus fragiles.
  • Création de deux implantations de police municipale, l’une au sud, l’autre au nord de la ville, tandis que le centre de commandement situé au vieux-pays continuera à assurer la couverture territoriale de son périmètre et des quartiers avoisinants. NDLR: Cette idée pourrait permettre de décentraliser les forces de l’ordre dans les différents quartiers de la ville, et ainsi de maintenir une présence policière dans le sud de la ville pourrait bien être dépourvu de son commissariat de police nationale.
  • Réflexion autour de la mise à disposition de vélos, voire de véhicules électriques en libre accès. NDLR: Cette mesure pourrait permettre un déploiement de nouvelles méthodes de transports, et particulièrement pour ceux qui n’ont pas les moyens de s’acheter une voiture ou de la stationner près de chez eux. Une solution indirecte pour les problèmes de stationnement ?
  • Valoriser les initiatives et les réussites des jeunes Aulnaysiens par l’attribution d’un « Prix des talents d’Aulnay ». NDLR: Mettre en valeur et inciter les jeunes à s’engager et à mettre leur talent au profit de leurs concitoyens est une formidable idée. Une cation sur l’apprentissage à la citoyenneté, mais aussi un rappel que la jeunesse locale est une pépite dorée trop longtemps oubliée, délaissée.
  • Amplifier les services d’aide à la personne pour permettre aux personnes âgées de rester chez elles. NDLR: Avec cette idée, c’est la lutte contre l’isolement et contre la dépendance qui s’installe dans le débat local. Nos amis les seniors ne sont pas asser sollicités, et un renforcement de ces missions de service social pourrait leur permettre de se sentir intégrés et proches de leurs concitoyens. Une présence humaine pour rassurer.
  • Réduire le train de vie de la Ville, notamment les dépenses de communication ou de relations publiques. NDLR: Les dépenses de fonctionnement doivent rester maîtrisées et permettre aux Aulnaysiens d’avoir un réel bénéfice. Les services publics doivent être au bénéfice des aulnaysiens, tout en restant rentables pour eux. Les dépenses de fonctionnement doivent donc être adaptées aux besoins réels.

MAJ du 18/03/2014 à 16h23: Le contenu de cet article a été clarifié suite à une imprécision relevée par Laurent Comparot (en savoir plus).



mm

Fondateur du site d'informations locales 93600INFOS.fr. Etudiant en communication.