Le lycée Jean Zay rend un dernier hommage à son enseignante d’espagnol décédée

Mardi dernier, un lycée était en larmes. Angèle Montilla, enseignante d’espagnol au lycée Jean Zay, est décédée la semaine dernière d’une rupture d’anévrisme. Elle n’était âgée que de 43 ans. Alors hier matin, l’équipe enseignante, les personnels et les élèves de l’établissement ont tenu à adresser un dernier hommage à cette enseignante qui était appréciée de tous. Un moment chargé d’émotion et de respect.

Les élèves du lycée, qui n'assisteront pas aux obsèques à la demande de la famille, ont pu faire leur deuil ce matin. | (C) 93600INFOS/Alexandre Conan
Les élèves du lycée, qui n’assisteront pas aux obsèques à la demande de la famille, ont pu faire leur deuil ce matin. | (C) 93600INFOS/Alexandre Conan

Dignité et respect. Hier matin, le temps s’est arrêté durant une quinzaine de minutes sur le lycée Jean Zay d’Aulnay-sous-Bois. Et pour cause, le décès brutal d’une enseignante d’espagnol la semaine dernière, âgée de 43 ans, fut incompréhensible. A l’origine du drame, une rupture d’anévrisme. Une grande émotion et de nombreuses larmes s’étaient alors imposées il y a tout juste une semaine, aussi bien chez les élèves que du côté des enseignants. Car pour certains d’entre eux, c’est bien plus qu’une collègue qui est partie, c’est une grande amie. Cela faisait 17 ans qu’Angèle donnait ses cours à Aulnay-sous-Bois.

Hier, peu de temps avant la récréation, le proviseur a pris la parole dans les haut-parleurs du lycée pour annoncer l’hommage. Ensuite, ce sont les enseignantes d’espagnol qui ont souhaité adresser une dernière pensée à leur collègue. Grande fut l’émotion lorsque la voix de certaines laissait passer quelques larmes. Dans les classes aussi, les larmes ont coulées par centaines. Les élèves furent dignes mais aussi attristés. Puis la chanson « Hijo de la luna » de Mecano a été diffusée dans l’établissement. Une oeuvre musicale très répandue dans les enseignements hispaniques. Elle était tout autant appréciée d’Angèle.

Alors le temps est venu pour l’ensemble du corps professoral, les personnels mais aussi et surtout les élèves, de faire une minute de silence en signe d’hommage. Un moment de silence respecté par l’intégralité des élèves, dans une grande solennité. Enfin, les élèves et anciens élèves qui le souhaitaient ont pu laisser un mot sur de grands panneaux installés dans la cour du lycée. Les parents d’élèves étaient également représentés par Jean-Louis Karkides, président de la FCPE-Jean Zay, lors de l’hommage réalisé dans la cour du lycée. A présent, une attention toute particulière est adressée aux jeunes enfants de cette enseignante. Sachez que je pense à vous dans cette grande épreuve.

Alexandre Conan, rédacteur en chef de 93600INFOS mais aussi lycéen et ami des enfants d’Angèle Montilla.

 

Dernière MAJ le 09/04/2014 à 13h15.

  • JEAN LOUIS KARKIDES

    Alexandre,tu as oublié les parents qui se sont associés à cet hommage et ont été aux obsèques avec toi et 4 de tes camarades.
    Je les représentais tout naturellement.
    Beaucoup de parents m’ont fait part de leur tristesse.
    Madame MONTILLA était une professeure appréciée autant des parents que de leurs enfants par son charisme et ses compétences depuis 17 années.