Réunion publique la semaine prochaine sur l’application de la réforme des rythmes scolaires

Aujourd’hui, le maire (UMP) d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza a écrit un courrier aux parents d’élèves aulnaysiens au sujet de la réforme des rythmes scolaires dans les établissements publics. Le décret imposé injustement par le ministre de l’Education Nationale va probablement devoir être appliqué à Aulnay-sous-Bois dès la rentrée prochaine, malgré les préconisations du maire visant à reporter son application à la rentrée 2015. Ainsi, dans l’attente d’une réponse définitive du ministre Benoît Hamon, le maire a indiqué aujourd’hui au Directeur Académique sa préférence pour l’ouverture des écoles de la ville le samedi matin en cas d’application de la réforme à la rentrée. Il justifie cette proposition en démontrant les aspects négatifs d’une ouverture des écoles le mercredi matin. Selon lui, « le mercredi matin, on constate une plus grande fatigue des enfants et aucun effet pédagogique ». De plus, il indique qu’un sur­coût lié à l’ouverture de la res­tau­ra­tion sco­laire aurait été impliqué le mer­credi midi. Enfin, maintenir la dis­po­ni­bi­lité du mer­credi matin pour les acti­vi­tés des asso­cia­tions cultu­relles et spor­tives implique les conséquences les moins désastreuses sur la vie locale. L’application probable de la réforme impliquerait également un allongement de la pause méridienne à 2h pour les enfants. Pour expliquer d’avantage cette décision subie, Bruno Beschizza invite parents, enseignants, et tous les aulnaysiens qui pourraient être concernés lundi prochain, 30 juin, à partir de 19h00 au Gymnase Pierre Scohy.

Voici ci-dessous la lettre intégrale du maire Bruno Beschizza destinée aux parents d’élèves:

Lettre du maire rythmes scolaires 2 BBZ juin 2014 Lettre du maire rythmes scolaires BBZ juin 2014

 

Notez par ailleurs que demain, un collectif de parents d’élèves donne rendez-vous demain à 18h30 aux parents aulnaysiens sur le parvis de l’hôtel de ville afin de manifester leur mécontentement quant au manque de concertation et d’informations émanant de la mairie. Ils réclameront également des réponses concrètes à leurs interrogations et une précision sur cette phrase du maire qui dit que « la ville assumera ses responsabilités et bien évidemment prendra en charge les enfants ».

 



mm

Fondateur du site d'informations locales 93600INFOS.fr. Etudiant en communication.