Un cocktail molotov a explosé cette nuit devant une synagogue à Aulnay-sous-Bois

La synagogue de la rue Clermont-Tonnerre a été victime ce matin d’un jet de cocktail molotov, ne causant ni blessé ni dégât matériel. En raison du contexte international, tous les responsables religieux de la ville ont été réunis ce midi en mairie afin de publier un communiqué de presse commun. Un message unanime appel ainsi au calme et à la raison.

La synagogue de la rue Clermont-Tonnerre, à Aulnay-sous-Bois. | Google maps
La synagogue de la rue Clermont-Tonnerre, à Aulnay-sous-Bois. | Google maps

Cette nuit vers 1h30 du matin, deux individus masqués se sont rendus à la synagogue de la rue Clermont-Tonerre dans le sud d’Aulnay-sous-Bois pour lancer un cocktail molotov. Si une vive émotion a été ressentie dans le quartier, et particulièrement au sein de la communauté juive, il n’y a eu par chance aucun blessé, ni aucun dégât matériel majeur hormis la porte d’entrée qui a été endommagée. Les forces de police municipale et nationale se sont immédiatement rendus sur place dans la matinée et mènent une enquête pour tenter de trouver les responsables de cet acte. Des vidéos de surveillance sont en cours d’analyse, mais ne permettent pas pour le moment d’identifier les suspects.

Face à cet acte, et prenant en considération le contexte international, le maire (UMP) Bruno Beschizza a réuni les responsables religieux de la ville en fin de matinée en vue de publier un communiqué de presse commun. En début de semaine, le conflit israélo-palestinien a été ravivé par une reprise massive des combats terrestres et des tirs de rockets dans la bande de gaza. Pour tenter de comprendre les tenants de ce conflit, je vous conseille la lecture de cet article de Wikipédia qui résume les antécédents entre les deux pays. Ce matin, ce sont six représentants religieux qui se sont réunis avec le maire d’Aulnay-sous-Bois pour faire passer un appel au calme. « La Ville d’Aulnay-sous-Bois et l’ensemble des communautés religieuses […] apportent solennellement leur soutien, à la communauté de cette Synagogue » et refusent donc « tout amalgame » explique le communiqué co-signé par ces responsables et le maire. Ils rappellent « la concorde régnant à Aulnay-sous-Bois entre les différentes communautés » qui « ne doit pas être remise en cause par cet acte isolé ou la situation internationale ».