Reportage de France 2 sur le bétonnage des terrains particuliers de la ville

Vendre son jardin et permettre d’y faire construire une maison : l’idée séduit de plus en plus de propriétaires, mais aussi des acheteurs. C’est le sujet sur lequel se sont penchés les journalistes du journal de 20 heures de France 2 hier soir. En reportage à Aulnay-sous-Bois, ils ont montré la recrudescence de ce principe dans nos quartiers pour la plus grande inquiétude des élus locaux.

Hier soir, le journal de 20 heures de France 2 a diffusé un reportage sur la recrudescence des divisions de parcelles  en France, et particulièrement en banlieue comme à Aulnay-sous-Bois. En temps de crise, tous les moyens sont bons pour rentabiliser l’achat de son terrain. Alors, les particuliers sont nombreux comme Hakim Maloum, aulnaysien depuis peu, qui vient de faire construire sa maison sur l’ancien jardin de son voisin. Une promiscuité parfois contraignante, mais pour ce jeune propriétaire, l’unique moyen de s’offrir la maison de ses rêves: « Franchement, pour un couple avec deux enfants, comme on est nous, ça vaut le coup ».

Répondre à la crise du logement

Cependant, si cette nouvelle pratique est encouragée par la loi sous le nom de « densification », elle n’est pas moins redoutée par les riverains et les élus locaux. A Aulnay-sous-Bois, on parle même de bétonnage de nos quartiers. Ce phénomène est par ailleurs avantageux pour les agents immobiliers comme Arnaud Tafani : « En détachant, on se retrouve avec deux mandats et on se retrouve avec nos honoraires sur la maison et sur le terrain. Si on avait vendu la totalité du bien on aurait eu une seule commission ». Ces divisions, toujours plus nombreuses, commencent à inquiéter l’adjoint à l’urbanisme Denis Cahenzli. Désormais, il n’accorde plus les autorisations qu’au compte-gouttes pour préserver le cadre de vie dans sa ville.