Les candidatures pour les départementales 2015 se mettent en place à Aulnay-sous-Bois

MAJ le 23/01/2015 – A quelques semaines des élections départementales 2015, les noms des premiers candidats aulnaysiens commencent enfin à circuler. Les 22 et 29 mars prochains, les électeurs seront appelés aux urnes pour élire leurs conseillers départementaux. Pour Aulnay-sous-Bois, il s’agira de désigner cette fois un seul représentant de tous les aulnaysiens qui jusqu’alors étaient représentés par deux élus.

Aulnay-sous-Bois compte 82 572 habitants au 1er Janvier 2015 selon l'INSEE. | (C) 93600INFOS / Alexandre Conan

Aulnay-sous-Bois compte 82 572 habitants au 1er Janvier 2015 selon l’INSEE. | (C) 93600INFOS / Alexandre Conan

En mars prochain, les français seront appelés aux urnes à l’occasion des élections départementales 2015, premières du nom. À compter du scrutin des 22 et 29 mars 2015, les « élections départementales » et les « conseils départementaux » vont remplacer les « élections cantonales » et les « conseils généraux ». Au-delà d’un changement d’appellation, c’est le mode de scrutin qui est également modifié, passant à un renouvellement intégral des conseils au scrutin binominal paritaire majoritaire pour un mandat de 6 ans (au lieu d’un renouvellement par moitié au scrutin uninominal tous les 3 ans). A Aulnay-sous-Bois, les conseillers généraux sortants sont Jacques Chaussat (UDI) pour le sud et Gérard Ségura (PS) pour le nord.

La réforme des collectivités territoriales engagée en 2013, qui prévoit notamment le redécoupage des régions, est responsable de cette modification de la tenue des scrutins pour les différentes élections locales. Cette réforme des modes de scrutin inclut par la même occasion une refonte de la carte des cantons départementaux. A Aulnay-sous-Bois par exemple, la ville était jusqu’alors coupée en deux cantons ce qui permettait de disposer de deux conseillers pour représenter les 82 572 aulnaysiens. Mais à compter du scrutin de mars prochain, la ville va être rassemblée en un seul et unique canton pour choisir un binôme de candidats.

Quels candidats à Aulnay-sous-Bois ? Challier pour le PS, Beschizza pour l’UMP

Et à quelques semaines de ces élections départementales, nous commençons enfin à connaître les noms des différents candidats ou au moins les étiquettes qui seront représentées. Le Parti Socialiste a été le premier à révéler un des deux noms de son binôme, il s’agira de Guy Challier (PS), conseiller municipal d’opposition, qui représentera l’étendard socialiste en compagnie d’une femme dont l’identité n’a pas encore été dévoilée. Mais selon un accord conclut au niveau départemental, la place restante devrait revenir à une candidate d’Europe Ecologie-Les Verts, malgré la mésentente profonde des membres d’EELV Aulnay avec le Parti Socialiste local. Mais selon plusieurs rumeurs insistantes, un autre binôme pourrait bien montrer le bout de son nez à gauche. En effet, les responsables communistes, d’Ensemble (membre du Front de Gauche), du POI d’Aulnay et de l’association Vivre Mieux à Aulnay se seraient récemment pour entamer une candidature commune. C’est ce que laissait comprendre un communiqué communiste en décembre dernier: « Les conditions commencent à être réunies pour que, dès les élections départementales de mars 2015, une véritable proposition de gauche pluraliste mais unitaire porteuse d’une alternative aux politiques d’austérité soit majoritaire à gauche à Aulnay. » MAJ du 23/01/2015 à 13h31: Selon le président de Vivre Mieux à Aulnay, l’association « n’a entamé aucune discussion avec qui que ce soit en tant que telle ».

A droite, le Front National a longuement communiqué en amont sur la candidature d’un binôme dans tous les cantons de la Seine-Saint-Denis. Cependant, à ce jour, aucun nom n’a été révélé pour les candidats qui porteront l’étendard d’extrême droite à Aulnay-sous-Bois. Dans un droite plus modérée et plus républicaine, on retrouvera Bruno Beschizza et Séverine Maroun pour porter les couleurs de l’UMP. Le maire, proche de l’ancien Président de la République Nicolas Sarkozy, et sa première adjointe ont en effet été officiellement nommés candidats pour représenter l’Union pour un Mouvement Populaire. Pour Bruno Beschizza, que nous avons contacté cet après-midi, « le conseil général est l’allié naturel d’une ville à l’échelle locale, d’un point de vue financier notamment ». Enfin, selon plusieurs bruits qui à ce jour n’ont pas été confirmés, le parti de centre-droit l’Union des Démocrates et Indépendants (UDI) ne proposerait pas de candidat à cette élection. Reste à savoir maintenant si d’éventuels candidats indépendants pourraient prendre la route d’une campagne qui s’annonce déjà difficile avec la présence de nombreux binômes. Sans compter une éventuelle candidature du MoDem, ou encore du mouvement Aulnay vers le haut mené par Moktar Farhat pendant les dernières municipales.



mm

Fondateur du site d'informations locales 93600INFOS.fr. Etudiant en communication.


  • Jean Louis KARKIDES

    L’association « Vivre Mieux Ensemble à Aulnay sous Bois » n’a entamé aucune discussion avec qui que ce soit en tant que telle.
    Ses membres ont toute liberté dans le cadre de nos statuts pour s’impliquer à un niveau départemental dans cette élection sous les couleurs de leur parti pour ceux qui sont encartés ou en tant que simple citoyen.
    JLK ,Président de VME