Découvrez comment le député Daniel Goldberg a utilisé sa réserve parlementaire en 2014

Comme chaque député, Daniel Goldberg (PS) dispose annuellement d’une réserve parlementaire de 130 000 € destinée à financer des projets portés par des collectivités ou des associations. Grâce à l’adoption par le parlement d’une loi sur la transparence publique, le 17 septembre 2013, tous les parlementaires sont invités à publier la liste des bénéficiaires de leurs réserves parlementaires. 93600INFOS.fr vous propose ici de découvrir l’utilisation de la réserve parlementaire de votre député local.

En plus d'être député à l'Assemblée Nationale, Daniel Goldberg a été récemment élu conseiller municipal d'opposition à Aulnay-sous-Bois. | (C) www.ps-auber.typepad.fr
En plus d’être député à l’Assemblée Nationale, Daniel Goldberg a été élu l’an dernier conseiller municipal d’opposition à Aulnay-sous-Bois. | (C) www.ps-auber.typepad.fr

La réserve parlementaire, un ensemble de subventions d’État votés en loi de finances fléchées par les parlementaires, sert à financer chaque année des projets menés par des associations et des collectivités de la circonscription de chaque député et sénateur. Le montant cumulé de la réserve parlementaire s’élève chaque année à environ 90 millions d’euros mis à disposition pour les députés et 58 millions pour les sénateurs. Mais depuis l’an dernier, l’ensemble des parlementaires sont invités à publier la liste des bénéficiaires de leurs réserves parlementaires, conformément à une loi sur la transparence publique votée le 17 septembre 2013.

C’est pourquoi l’Assemblée Nationale a récemment mis à disposition sur son site internet la répartition de la distribution des cagnottes dont ont disposé les députés en 2014. Ainsi, nous découvrons comment le député socialiste de la 10ème circonscription de la Seine-Saint-Denis (Aulnay-sous-Bois, Bondy sud-est et Les Pavillons-sous-Bois) Daniel Goldberg a utilisé les 130 000 € de sa réserve l’an dernier:

  • 5 000 € ont été attribués à l’association bondynoise Horizon artificiel Ile-de-France (HAIDF) qui propose des cours de pilotage sur des simulateurs de vols ;
  • 8 000 € ont été versés à l’Association d’accompagnement scolaire des Pavillons-sous-Bois (ASP) qui dispense des heures de soutien scolaire aux enfants qui en ont le plus besoin ;
  • 12 000 € ont permis de subventionner le Cercle d’escrime d’Aulnay-sous-Bois pour aider le club dans ses activités sportives ;
  • 15 000 € ont été reversés à l’Espérance aulnaysienne qui réalise de nombreuses activités footballistiques, à destination des plus jeunes notamment, dans notre ville ;
  • 18 000 € ont été attribués au Aulnay handball pour contribuer à la réussite sportive de ce club de handball qui défend notamment les couleurs de la ville en Nationale 2 féminin ;
  • 22 000 € ont été distribués à la commune de Bondy pour la réalisation de travaux d’intérêt local sur la circonscription ;
  • 50 000 € ont été remis à l’Association des centres sociaux d’Aulnay-sous-Bois (ACSA) qui assure de nombreuses missions sociales et culturelles à destination des quartiers populaires de la ville.
Philippe Dallier, sénateur (UMP) de la Seine-Saint-Denis, en déplacement à Aulnay-sous-Bois le 30 novembre 2014. | (C) 93600INFOS / Alexandre Conan
Philippe Dallier, sénateur (UMP) de la Seine-Saint-Denis, en déplacement à Aulnay-sous-Bois le 30 novembre 2014. | (C) 93600INFOS / Alexandre Conan

Les sénateurs, dont l’UMP Philippe Dallier qui est sénateur de la Seine-Saint-Denis, sont également soumis au même devoir de transparence concernant la distribution de leur réserve parlementaire. Cependant, la publication de ces données par le Sénat intervient plus tardivement dans l’année. Dés que ces informations seront officiellement publiques, 93600INFOS.fr vous les relayera.

  • Sportif

    Serait ce désormais que ce seul élu qui se préoccupe du devenir et d’un soutien aux associations sur Aulnay
    ? A vous lire