Pour éviter les intoxications au monoxyde de carbone, le détecteur de fumée devient obligatoire

Chaque année, plus de 100 personnes décèdent en France suite à une intoxication au monoxyde de carbone, la plupart du temps pendant le sommeil. Pour enrayer cette situation, les pouvoirs publics rendent obligatoire l’installation d’un détecteur de fumée. Si la date limite d’installation devait être ce dimanche 8 mars, les propriétaires ont finalement jusqu’au 1er janvier 2016 pour installer un détecteur de fumée dans leur logement.

Le détecteur de fumée devient finalement obligatoire au 1er janvier 2016. | (C) DR

Le détecteur de fumée devient finalement obligatoire au 1er janvier 2016. | (C) DR

Avec une centaine de décès en moyenne par an, le monoxyde de carbone est la première cause de mortalité accidentelle par toxique en France. Entre le 1er septembre 2013 et le 31 mars 2014, quelques 1 028 épisodes d’intoxication domestique à ce gaz sont survenus par accident et ont impliqué plus de 3 000 personnes. Et pourtant, certains symptômes sont annonciateurs d’une intoxication au monoxyde de carbone : maux de têtes, nausées et vomissements. « Bien identifiés, ils permettent de réagir rapidement et d’éviter le pire » affirme le Ministère de la Santé. « Il est essentiel que chacun, professionnels de santé ou sociaux, installateur ou revendeur de matériel de chauffage, mais aussi chaque citoyen, soit vigilant afin de dépister au plus tôt cette intoxication encore mal connue » explique t-on du côté des pouvoirs publics.

La plupart des intoxications à ce gaz sont lieu la nuit, durant le sommeil, le plus souvent à l’occasion d’un départ d’incendie. Pour diminuer le nombre de victimes, les pouvoirs publics ont décidé de rendre l’installation obligatoire d’un détecteur de fumée dans tous les logements. La date limite initiale pour installer cet appareil était prévue demain, mais ne paniquez pas si vous n’êtes encore équipé : l’Assemblée Nationale a finalement décidé d’une nouvelle date butoir, le 1er janvier 2016. Mais pour rester dans les clous, encore faut-il avoir enclenché la démarche d’achat ! Vous devez a minima avoir signé un contrat d’achat de détecteur avant ce 8 mars. Un délai qui devrait notamment permettre aux bailleurs possédant un grand parc de logements de faire face à la pénurie de détecteurs et aux agendas bien remplis des entreprises d’installation. C’est en effet au propriétaire que revient la tâche d’installer ces détecteurs.

Il faut de préférence installer son détecteur de fumée dans les espaces de circulation ou de dégagement desservant les chambres comme les couloirs et paliers et le fixer solidement près du point le plus haut, à distance des autres murs et des sources de vapeur (cuisson, vapeur d’eau). S’il n’y a pas de couloir ou de palier, vous devrez le mettre le plus loin possible de la cuisine et de la salle de bain. Enfin, la dernière recommandation est d’installer, si possible, un appareil par étage.

93600INFOS.fr vous propose de découvrir une rapide vidéo sur le sujet :