Le chantier du nouveau centre aquatique d’Aulnay-sous-Bois a commencé

Le futur centre aquatique d’Aulnay-sous-Bois prévoit une offre de services en phase avec les attentes des habitants. © Spie Batignolles Espaceo / Chabanne Associés

Suite à la fermeture du stade nautique de Coursailles depuis 2014 à cause d’une dégradation de la structure du bâtiment, la Ville d’Aulnay-sous-Bois a lancé la construction d’un nouveau centre aquatique moderne. Livraison prévue pour l’été 2020.

C’est officiel : un nouveau centre aquatique va enfin voir le jour à Aulnay-sous-Bois. Fermé depuis septembre 2014, l’actuel stade nautique de Coursailles n’est plus en mesure d’accueillir le public suite à la découverte d’une importante fissure d’une poutre en bois qui soutien la toiture, laissant craindre un effondrement de la structure. Dès 2016, la Ville a souhaité entamer des démarches pour envisager le reconstruction intégrale d’un nouvel édifice, la réparation n’étant pas économiquement viable sur du long terme.

La démolition va démarrer d’ici la fin du mois

A l’issue d’une phase de concertation menée avec la population en octobre 2016, la Ville a lancé début 2017 une démarche de nomination d’un délégataire de service public pour la réalisation et l’exploitation du futur centre aquatique de la Ville. C’est-à-dire que la Ville va déléguer à une entreprise privée la tâche de la construction et de l’exploitation de cet équipement municipal pour une durée de 25 ans. C’est cette entreprise qui va investir pour réaliser les travaux et gérer cet équipement pour le compte de la Ville.

Fermé depuis 2014, le site de l’ancien stade nautique s’apprête à accueillir un ballet d’engins de chantier. © 93600INFOS.fr

Cet été, le conseil municipal du 18 juillet 2018 a entériné le choix du délégataire, parmi les deux entreprises qui étaient candidates. C’est le groupement ESPACEO qui réalisera ce projet sur le site de l’actuel stade nautique de Coursailles. Comme annoncé par le Maire Bruno Beschizza il y a quelques mois, les travaux ont commencé cet automne avec une phase de dépollution. Les travaux de démolition sont aussi entré dans le vif du sujet depuis quelques jours dans les bassins extérieurs. S’en suivra ensuite l’opération de construction du nouvel équipement dès le mois de mars 2019. La livraison du centre aquatique est prévue pour l’été 2020.

Une architecture respectueuse du cadre environnant

Le nouveau projet sera réalisé sur l’intégralité de la parcelle de l’actuel stade nautique. Le traitement architectural du bâtiment permettra une parfaite intégration dans l’urbanisme environnant et s’inspire des silhouettes de l’actuelle construction, en apportant néanmoins de la modernité dans les matériaux et les agencements.

Un espace de restauration sera proposé à l’intérieur et à l’extérieur de la piscine. © Spie Batignolles Espaceo / Chabanne Associés

Ce nouvel équipement sportif, conforme aux exigences techniques de chaque activité sportive, telles que les épreuves de natation et de plongeon, offrira aux sportifs les meilleures conditions pour s’entrainer et correspondra même aux impératifs décrits dans la candidature des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. En effet, le Gouvernement a d’ores et déjà annoncé qu’Aulnay-sous-Bois accueillera l’un des trois sites d’entraînements olympiques pour la natation en Seine-Saint-Denis.

L’ouvrage est fonctionnel et notamment par ses circulations, ses vestiaires, ses douches – sanitaires, son halle bassins, son espace bien-être et ses espaces de gestion. En plus des bassins intérieurs et extérieurs, de la rivière sauvage et du pentagliss, un restaurant est prévu dans le cadre du projet.

Du sport, des loisirs et de la détente

Trois espaces d’activités vont être aménagés. Un côté sportif, comportant l’univers « aquatique » doté d’un bassin olympique intérieur de 50 m x 21 m avec un fond mobile et un aileron mobile, d’un bassin de plongeon et de plongée, et d’un gradin de 300 places. Pour les enfants, un bassin de loisirs de 300 m2 et une lagune de jeux de 80 m2 sera prévue.

Un espace bien-être « balnéo » avec un hammam et un sauna sera aménagé. Une salle de fitness et de cardio-training formera un univers dédié à la « forme ». À l’extérieur, un bassin nordique de 25 m x 15 m sera ouvert toute l’année avec un accès direct depuis l’intérieur.

Côté loisirs, un bassin ludique, une plaine de jeux aqualudiques, un toboggan 4 pistes et une rivière sauvage de 150 m seront aménagés. Un solarium végétalisé et une plaine d’activités (beach volley, ping-pong, espace détente) seront aussi créés.

Les futurs bassins permettront d’accueillir davantage de classes simultanément que dans l’ancien équipement. © Spie Batignolles Espaceo / Chabanne Associés

Un équipement qui sera accessible et respectueux de l’environnement

Côté développement durable, la future piscine permettra d’atteindre 30% de consommation d’énergie en moins qu’un équipement classique. Plusieurs aménagements sont ainsi prévus : moquette solaire sur le toit, chaufferie numérique avec une récupération d’énergie liée à un data center, et récupération des calories sur les eaux usées. Ce futur équipement moderne, de grande capacité, aura un usage public, scolaire et associatif, offrant ainsi une mixité d’usages tant sportifs, ludiques que de bien-être. L’ensemble des infrastructures seront accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Le nouveau centre aquatique d’Aulnay-sous-Bois sera ouvert toute l’année, 7 jours sur 7, à l’exception d’une semaine de fermeture annuelle pour maintenance, ce qui est habituel pour ce type d’équipement. Les horaires d’ouverture seront évolutifs selon les espaces et les périodes de l’année.

À la demande la Ville, le délégataire proposera une tarification incluant un tarif préférentiel pour les habitants d’Aulnay-sous-Bois. Pour la natation, le coût de l’entrée sera ainsi de 3,30 € en tarif réduit (enfants de moins de 12 ans, étudiants, chômeurs, personnes à mobilité réduite…) et de 4,80 € en plein tarif.

Sur le site de l’ancien stade nautique, aujourd’hui fermé au public pour raison de sécurité, le chantier de construction s’annonce aux quelques rares passants. © 93600INFOS.fr

Le nouvel équipement coûtera moins cher que l’ancien

Quand on bâtit un équipement, il convient de distinguer le coût de la construction, qui correspond à de l’investissement, et le coût de fonctionnement, qui correspond aux dépenses qu’il convient de faire chaque année pour le faire fonctionner et entretenir correctement.

Ainsi, le nouveau centre aquatique représente un investissement de 35,8 millions d’euros, comprenant la démolition et la dépollution du site actuel, ainsi que la construction du nouvel équipement. Ensuite, il y a bien évidemment les charges de fonctionnement: les salaires de 32 postes à temps plein, les taxes et charges diverses, comme le chauffage, l’électricité et le nettoyage, les frais de maintenance, d’entretien et de remplacement de matériels, soit environ 1,5 million d’euros par an. Un peu moins, que l’ancienne piscine.

Une réflexion au sujet de « Le chantier du nouveau centre aquatique d’Aulnay-sous-Bois a commencé »

  1. Voilà enfin une construction réfléchie de centre aquatique complet à Aulnay-sous-Bois, à vocation sportive, où tous les sports de la Natation pourront donc être représentés, particulièrement le Plongeon acrobatique. Ceci grâce à une fosse à plongeon autonome et des plongeoirs adaptés. Loin des errements de bien d’autres Élus qui massacrent leurs piscines pour y substituer soit des centres aqualudiques aux gadgets inutiles, soit des simples bassins sans plongeoirs et ennuyeux au bout de 30mn d’utilisation. Loin de l’insuffisance de réflexion de ces mêmes autres élus qui occultent souvent, lors de leurs projets de construction ou réhabilitation de piscines, toute visée à caractère à la fois éducatif, sportif, pluridisciplinaire et aquatique.
    Des plongeoirs – espérons homologués (tremplins Maxiflex-B de 1m et 3m, plate-forme de 5m) – constitueront sur ce Centre aquatique d’Aulnay-sous-Bois un net avantage par rapport à d’autres piscines qui n’en possèdent pas. Cela permettra ainsi une offre pluridisciplinaire variée, cossue, avec davantage d’usagers, d’animations éventuelles, de démonstrations diverses. Enfin, chose non négligeable, avec pour label de l’établissement : « tous les sports de la natation représentés sur un même site couvert ». Bravo !
    [Daniel C., Officiel national et Juge national de Plongeon à la Fédération Française de Natation, Rennes, 18/01/2019].

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *