Chantiers du Grand Paris Express : la Société du Grand Paris s’engage en matière d’emploi et d’insertion

Signature de la convention de partenariat par Messieurs Bruno BESCHIZZA et Philippe YVIN le 7 décembre dans les locaux de Paris Terres d’Envol. – © Paris Terres d’Envol

Les chantiers du Grand Paris Express à Aulnay-sous-Bois et dans les villes voisines devront bénéficier à l’emploi, l’insertion et au développement économique. Une convention a été signée la semaine dernière entre la Société du Grand Paris et les villes du territoire Paris Terres d’Envol.

Jeudi 7 décembre dernier, les villes du territoire Paris Terres d’Envol et la Société du Grand Paris ont acté le renforcement de leurs axes de collaboration par une convention de partenariat pour le développement de l’emploi sur le territoire. Cette convention, qui est une première dans le département de la Seine-Saint-Denis, a été signée par Messieurs Bruno BESCHIZZA, Maire d’Aulnay-sous-Bois et Président de Paris Terres d’Envol et Philippe YVIN, Président du Directoire de la Société du Grand Paris.

La Société du Grand Paris, maître d’ouvrage du Grand Paris Express, souhaite faire de ces chantiers d’ampleur des opportunités d’emplois et de formations dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. A ce titre, elle sollicite les entreprises pour s’impliquer dans une démarche de responsabilité sociale. Les attentes des habitants des communes traversées par le futur métro du Grand Paris Express en matière d’emploi sont très fortes.

Des engagements en faveur des personnes éloignées de l’emploi et des TPE-PME

Cette convention aura un grand impact sur l’emploi des publics du territoire éloignés du marché du travail. La Société du Grand Paris introduit, d’une part, des clauses d’insertion grâce auxquelles 5 % du total des heures nécessaires à la réalisation des marchés sont réservées à un public éloigné de l’emploi pour lutter contre le chômage et l’exclusion et, d’autre part, des clauses TPE-PME aux termes desquelles 20 % du chiffre d’affaires généré par ses marchés de travaux sont confiés à des TPE-PME.

Conseiller les entreprises et mettre en place des actions d’insertion

Paris Terres d’Envol, territoire qui englobe les villes d’Aulnay-sous-Bois, Drancy, Dugny, Le Blanc-Mesnil, Le Bourget, Sevran, Tremblay-en-France et Villepinte, devient ainsi le pilote du projet et aura pour mission de conseiller et appuyer les entreprises, de mobiliser les acteurs de l’emploi et de mettre en place les actions d’insertion (suivre, contrôler, organiser et informer). Pour ce faire, il s’appuiera sur ses partenaires de l’emploi et de l’insertion présents dans les villes de son territoire, tels que la Maison De l’Emploi et la Mission Locale à Aulnay-sous-Bois.

Avec huit gares nouvelles, les villes du territoire Paris Terres d’Envol formeront un secteur qui devrait bénéficier le plus du nouveau réseau de métro automatique. Ces lignes permettront d’améliorer les dessertes entre les villes de la Métropole du Grand Paris.

La Maison de l’Emploi vous ouvre ses portes le 23 septembre

La Maison de l’Emploi d’Aulnay-sous-Bois organise une journée portes ouvertes le samedi 23 septembre 2017.

Les équipes de la Maison de l’Emploi – Convergence Entrepreneurs organisent une journée portes ouvertes pour le public à la fin du mois de septembre. Cette journée sera l’occasion de découvrir les services de cette entité destinée aux demandeurs d’emploi, entrepreneurs et entreprises.

Emploi, formation, création d’activité, développement et hébergement d’entreprise, expérience à l’étranger… venez échanger avec les équipes (Mission locale, Pôle entrepreneuriat…) et partenaires présents : Simplon.co, Initiative Grand Est Seine-Saint-Denis, les Alchimistes, Fiber Academy. Une collation sera proposée aux visiteurs.

Portes ouvertes à la MDE Convergence entrepreneurs, samedi 23 septembre 2017 de 10h à 17h, 1 rue Auguste Renoir. Renseignements au 01 48 19 36 00 ou sur le site internet www.mde-ce.com

 

A Aulnay, l’école du numérique Simplon clôture sa première année avec succès

Le Maire Bruno Beschizza en visite à l’école Simplon d’Aulnay-sous-Bois. • @brunobeschizza

L’école de codage numérique Simplon, hébergée dans les locaux de la Maison de l’Emploi, vient d’achever la formation des 26 élèves de sa première promotion. Installée à Aulnay-sous-Bois depuis le début de l’année, l’école vise déjà de nouveaux objectifs pour multiplier son nombre d’étudiants dès 2018. 

Vendredi 25 août, le Maire Bruno Beschizza, et ses adjoints Frank Cannarozzo et Eric Pallud ont rendu visite à l’école Simplon, centre de formation au codage numérique implantée au sein de la Maison de l’Emploi d’Aulnay-sous-Bois depuis janvier 2017, afin de clôturer la formation de la première promotion d’élèves. 26 jeunes, filles et garçons, ont acquis durant sept mois des compétences et une expérience dans le secteur du numérique.

Ici, le critère d’entrée est la motivation ! Accessible à tous, sans distinction de diplôme ou de cursus scolaire et professionnel, cette école de la seconde chance se veut un lieu de création où l’autonomie et la confiance en soi se développent tout au long de la formation. Après une première promo réussie, l’école veut tripler le nombre d’étudiants dès 2018 et ouvre déjà de perspectives encore plus grandes pour l’avenir.

A l’issue de la formation, 24 étudiants ont obtenu une qualification de développeur professionnel. « Dix-huit ont déjà trouvé un CDI, créé une entreprise, vont poursuivre en contrat de professionnalisation dans de grandes enseignes bancaires ou dans la vente en ligne, ou décidé de poursuivre des études » explique Frank Cannarozzo, adjoint au maire en charge de l’emploi et des entreprises. « On est fier, car ce n’était pas gagné : la moitié n’a pas le niveau Bac et l’on sait les difficultés des jeunes du territoire à s’insérer dans le milieu professionnel » se félicite l’élu.

Un grand campus du numérique en 2019

Une seconde promo de 28 élèves va prendre la relève à compter du 2 octobre. « La sélection n’est pas encore terminée mais les encadrants de Simplon savent déjà qu’ils ne pourront pas satisfaire tout le monde : 184 personnes ont postulé, pour 28 places » détaillent nos confrères du Parisien.

« L’année prochaine, nous allons tripler et peut-être quadrupler les places pour répondre à une demande très forte de nos jeunes comme des entreprises » explique Frank Cannarozzo. D’ici 2018, les locaux de la Maison de l’Emploi où est hébergé Simplon vont être réaménagés pour permettre l’accueil de trois classes de 28 élèves en même temps, à raison de deux sessions annuelles, soit 168 élèves formés par an. Par ailleurs, une extension prévue en 2019 doit permettre d’atteindre l’objectif de 300 élèves par an chez Simplon, et près de 1 000 étudiants sur un grand campus du numérique qui regrouperait diverses activités liées aux métiers du numérique, de l’e-commerce, du pilotage de drone ou encore le développement de start-up.

Aulnay-sous-Bois parmi les villes les plus dynamiques de France

L’exemple de l’école Simplon reflète le succès de la politique de développement économique mise en place depuis 2014 sur la ville. Fin août, le journal Le Figaro a révélé son classement des villes les plus dynamiques où figure Aulnay-sous-Bois à la 42ème position (sur 113).

Pour bâtir ce classement, le journal se repose sur une foule de données socio-économiques qui lui permettent de développer un « indice de vitalité économique » : dynamisme démographique (indice de jeunesse, logements vacants, taux d’étudiants, taux d’accroissement de la population) ; entreprises et marché du travail (créations d’entreprises, taux de survie des entreprises à 5 ans, part de population diplômée du Bac, taux de brevets à l’INPI, taux de chômage) ; infrastructures et services (couverture 4G, densité des écoles maternelles et primaires, évolution des permis de construire, nombre de bureaux de Poste) ; niveau de vie (revenu médian disponible par unité de consommation, salaire net horaire moyen, taux de pauvreté). Cette étude s’inspire d’exemples déjà réalisés par le passé, notamment par l’Institut de la Statistique au Québec ou par la Federal Reserve Bank of Atlanta.