Transports: Les dysfonctionnements du RER B devant la justice

Entre problèmes de signalisation et colis suspects en passant par des incidents techniques, le RER B ne cesse de causer du tord à ses usagers depuis de nombreuses années. Mais cette fois-ci, s’en est trop pour le Maire du Blanc-Mesnil, Didier Mignot, qui a décidé de porter plainte contre la SNCF.

Selon une récente enquête de UFC-Que Choisir, seuls 63% des clients de la SNCF sont satisfaits du service qui leur est rendu. La faute aux retards, au manque de propreté, aux non-remboursements, les tarifs ou encore le manque d’information. Guillaume Pepy, PDG de la SNCF avançait à l’époque les travaux de modernisation des infrastructures et des trains. Sauf qu’aujourd’hui, usagers excédés et élus locaux démunis n’en peuvent plus et tirent la sonnette d’alarme.

Depuis plusieurs mois, les plaintes se multiplient contre la SNCF à cause des retards et de la dégradation considérable du service, notamment sur le RER B comme le démontre une plainte d’un étudiant en Septembre dernier. Plus récemment encore, les incidents du 7 Novembre dernier, où de très nombreux voyageurs ont du prendre leur mal en patience durant près de 4h car aucun train ne circulait sur la ligne, resteront marqués dans les esprits. Sur ce sujet, le STIF organisera le 12 Décembre prochain une rencontre avec les associations de voyageurs, dont « Aulnay Environnement« , pour tirer les conséquences de ce type de pagailles.

Mais pour le Maire de la ville de 51 106 habitants, Blanc-Mesnil, cela ne suffit pas pour répondre aux attentes mais surtout aux besoins des usagers c’est pourquoi il a décidé de mettre devant la justice la SNCF pour « discrimination territoriale et rupture d’égalité des usagers devant le service public ». En effet, à chaque problème sur le ligne B du RER, ce sont les gares de Drancy et Blanc-Mesnil qui sont les victimes de suppressions de trains. Alors face aux plaintes de ses concitoyens, l’élus à pris les mesures qui s’imposaient. La SNCF, qui ne souhaite pas commenter pour l’heure cette nouvelle, sera aux premières loges ce jeudi d’une conférence de presse de Didier Mignot dés 7h30 devant la gare de la ville.

Pour rappel, la SNCF avait dédommagé ses clients possédant une carte « Navigo » en Mars 2012 à la suite d’un enchaînement de perturbations.



mm

Fondateur du site d'informations locales 93600INFOS.fr. Etudiant en communication.