PSA: Les ouvriers d’Aulnay, exténués, saccagent les locaux de Poissy.

PSA - Le Parisien (Juillet 2012)Hier, des dizaines d’ouvriers de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois ont réussis à pénétrer dans l’enceinte des bâtiments administratifs de l’usine de Poissy dans les Yvelines afin de manifester leur colère après l’annonce Mardi de la suppression de 1500 postes supplémentaires d’ici à 2014 par la direction de PSA.

Les ouvriers de PSA saccagent le slocaux de Poissy - M6 (Décembre 2012)Dans leur passage, les ouvriers menés par la CGT ont saccagé les locaux en reversant des papiers, en détruisant du matériel informatique etc… « La colère légitime des salariés s’est exprimée », a déclaré Jean-Pierre Mercier, délégué CGT du site d’Aulnay-sous-Bois. « La casse, c’est une direction qui continue de mentir devant les syndicats, le gouvernement, la France entière, qui refuse de négocier sérieusement et qui continue d’organiser des réunions qui ne mènent à rien » poursuit le syndicaliste.

La réaction de PSA face à ces incivilités ne c’est pas faite attendre. En fin de journée, le directeur industriel de PSA Denis Martin a annoncé que le groupe avait l’intention de porter plainte. « La direction dénonce ces agissements qui sont le fait d’une minorité non représentative de l’ensemble des salariés, le dialogue social est en place et dans ce contexte nous ne pouvons accepter ces casses, ces agissements, ces voies de fait, qui sont tout à fait répréhensibles » a-t-il poursuit.

Jean-Pierre Mercier, excédé par le calme plat du gouvernement, a lancé une requête aux autorités: « Combien de suppressions d’emplois va-t-il falloir attendre pour qu’il se décide à intervenir ? ».

Pour rappel, 3500 suppressions de postes soit la totalité du site d’Aulnay-sous-Bois avaient été annoncées en Juillet dernier par la direction du groupe automobile après 12 mois de mensonges.

Images: Le Parisien – M6



mm

Fondateur du site d'informations locales 93600INFOS.fr. Etudiant en communication.