Transports: Le RER B insupporte tout le monde

Exif_JPEG_PICTUREDepuis des années, les usagers du RER B n’ont pas vu un train à l’heure et encore moins une semaine sans problèmes paralysant l’ensemble de la ligne. Depuis quelques jours, les élus locaux réagissent chacun de leur côté sans grande réaction de la SNCF…

« Parole, parole, parole, parole, parole encore des paroles que tu sèmes au vent » dirait Dalida face aux propositions des divers politiques locaux. Depuis la plainte de Didier Mignot le Maire du Blanc-Mesnil pour « discrimination territoriale » contre la SNCF, les communiqués et tracts se multiplient à Aulnay. « Des moyens supplémentaires pour le RER B sont nécessaires » titrent les socialistes, radicaux de gauche et apparentés et « Nous demandons à l’Etat, la SNCF, RFF et la Région IDF d’engager des investissements massifs pour le RER B » proclame le « Front de gauche ». Pourtant, la SNCF reste muette à ces accusations et cris d’alarme des usagers et élus mais se contente d’accuser « une augmentation des suicides ». Certes, ce n’est la réponse directe aux accusations faites contre la SNCF mais cela fait partie des possibles excuses bidons que la SNCF sortira quand elle fera face réellement aux plaignants.

Alors manque sérieux de moyens ou bagarre politique ? Dans tous les cas, la mise en omnibus total de la ligne B du RER pour 2013 s’approche dangereusement sans préparation concrète. Malgré les problèmes actuels et les réponses floues apportées concernant les « solutions miracles », l’inquiétude grandit…



mm

Fondateur du site d'informations locales 93600INFOS.fr. Etudiant en communication.