PSA: Quand le combat des salariés n’en finit plus

Le site PSA bloqué depuis 10 jours par les grévistes - BFMTV (Janvier 2013)Le site de l’usine automobile « PSA Peugeot-Citroën » d’Aulnay-sous-Bois est le théâtre d’une grève depuis près de 2 semaines. Les salariés, qui protestent toujours contre la fermeture du site aulnaysien multiplient les opérations « coup de poing » toujours plus impressionnantes les unes que les autres.

Ce week-end encore alors que la concession « Citroën » d’Aulnay-sous-Bois située à la limite de Sevran ouvrait ses portes, ce sont une centaines de salariés de l’usine qui se sont chargés d’accueillir les clients avec une redécoration à leur façon du garage. Vitrines placardées d’affiches au slogan toujours aussi critique face à la décision de PSA puis accompagnées d’une pluie de peinture rouge sur les façades.

Si le combat reste le même, la contre offensive de la direction est elle moins agréable à entendre. En effet, nous avons appris hier soir la mise à pied de 4 salariés avant licenciement. La raison de cette mise à pied semblerait être la présumée agression d’un huissier chargé d’assurer la sécurité sur le site. Jean-Pierre Mercier, délégué syndical CGT, a confirmé à nos confrères de l’AFP que les militants CGT mis à pied ne sont point responsables de tels actes. Selon lui, la volonté de la direction est de « salir » la grève.

Pourtant, le site PSA a rouvert hier matin mais la chaîne a été rapidement de nouveau bloquée par les grévistes après pourtant une fermeture de l’usine ces 10 derniers jours, qui précédaient un mouvement déjà entamé quelques jours auparavant.