Découvrez les nouvelles rames qui arriveront en 2016 sur la ligne K

Début décembre, la STIF a validé l’achat de nouvelles rames pour améliorer le confort de ses usagers et la régularité des transports parisiens. Parmi les lignes qui bénéficieront de cet investissement, on retrouve la ligne K du Transilien. Mise en service prévue pour fin 2016.

Une rame Francilien, également appelée Z 50000, au Technicentre de Paris Nord - Joncheroles. | (CC) Wikipédia-clicsouris
Une rame Francilien, également appelée Z 50000, au Technicentre de Paris Nord – Joncheroles. | (CC) Wikipédia-clicsouris

Afin d’améliorer la régularité des lignes H, K, L et R mais aussi le confort de ses voyageurs, le Syndicat des Transports d’Île de France (STIF) a décidé, début décembre, de l’acquisition de 91 nouveaux trains. Parmi les bénéficiaires, ont retrouve la ligne H qui sera dotée de 6 Franciliens en version longue, la ligne K qui sera dotée de 18 Franciliens également en version longue, ou encore la ligne L qui sera dotée de 19 Franciliens en version courte. Les 48 rames restantes seront dédiées au réseau Regio2N sur la ligne R au sud est de l’Île de France. L’investissement représente plus de 900 millions d’euros, financé à part égale par le STIF et par la SNCF dans le cadre du contrat STIF/SNCF signé en 2008.

Des rames identiques pour toutes ces lignes régionales

Compte-tenu du planning d’achèvement de la tranche ferme du marché de 172 Franciliens avant fin 2015 et sous réserve de la bonne réalisation, par Réseau Ferré de France (RFF), des travaux de mise en conformité du réseau ferré et d’aménagements d’infrastructures nécessaires sur l’ensemble des lignes concernées pour accueillir ces trains, le déploiement des rames de type Franciliens se déroulerait sur les lignes K et H fin 2016 et fin 2017 sur la ligne L. Le déploiement des Régio2N est lui prévu pour la fin 2018 sur la ligne R.

Le supermétro pourrait être doté de ce même modèle

Nous nous sommes procuré quelques photos de ces nouveaux trains, conçus par la société Bombardier, leader mondial du marché et principal concurrent d’Alstom. La firme canadienne avait déjà fourni de nombreuses rames au STIF ces dernières années, ravissant les usagers. Vous pouvez d’ailleurs découvrir ces clichés des trains qui seront flambant neufs, et non des réfections de rames anciennes, ci-dessous. Les 18 Franciliens dédiés à la ligne K remplaceront l’ensemble des trains actuels circulant sur la ligne. Plus confortables et modernes, ils offrent 944 places assises pour un train long de 2 éléments (1844 places au total), soit 12 % de places en plus qu’à ce jour.

 

Le STIF, financeur et futur propriétaire des rames de métro des futures lignes 15, 16 et 17 du Grand Paris Express, a défini les fonctionnalités de ces nouveaux matériels que la Société du Grand Paris sera amenée à acquérir dans les prochaines années. Ces fonctionnalités ont été notamment élaborées en s’appuyant sur les retours d’expérience du STIF sur le réseau d’Île-de-France, et sur les expressions de voyageurs qu’il a pu régulièrement recueillir (concertation, comité de ligne etc.). A terme, plus de 170 rames seront nécessaires pour assurer le fonctionnement des trois nouvelles lignes de métro. Le STIF préconise à la SGP une solution permettant d’optimiser les coûts, en jouant sur le volume de la commande, et de faciliter l’exploitation et la maintenance quotidienne de ces rames. Un modèle, deux versions. Un seul type de matériel pour les trois lignes, mais qui se décline en deux versions, une courte et une longue, adaptée aux caractéristiques des infrastructures et aux volumes de trafics attendus sur chaque ligne. Les deux entités ont d’ores et déjà établi une première convention qui précise les modalités d’acquisition des matériels roulants des lignes 15, 16 et 17. Jusqu’à présent, l’attributaire du marché n’a pas encore été désigné.

1 train supplémentaire en heure de pointe sur la ligne K dés 2015

En outre de ces mesures financières, le STIF a demandé à la SNCF d’étudier l’ajout à partir de 2015 d’un train supplémentaire en heure de pointe le matin afin d’améliorer le confort des voyageurs et de palier à la suppression des RER B directs entre Aulnay-sous-Bois et Paris. Cette mesure avait été proposée il y a quelques mois au STIF et à la SNCF par diverses associations de défense des usagers du RER.

  • ces rames ne sont pas en service depuis 2008, mais exactement depuis le 12 décembre 2009, une vidéo du voyage inaugurale ici : http://www.youtube.com/watch?v=VqRhajbZIT4

    • Absolument, il s’agit d’une coquille qui se trouve à présent rectifiée. Merci pour l’attention que vous avez porté à cet article.