Zoom sur Dongfeng, le fameux sauveur de PSA

Il y a quelques jours, PSA se trouvait sous le feu des projecteurs. En cause, une massive participation au capital du groupe automobile de l’Etat Français et de l’entreprise Dongfeng, numéro 2 du marché automobile chinois. Mais que cache cette enseigne que personne ne connaissait il y a encore un mois ? Zoom sur un modèle économique atypique.

Usine Dongfeng  et PSA implantée à Wuhan, dans le centre-est de la Chine. | (C) Qilai SHEN/SINOPIX-REA/Qilai SHEN/SINOPIX-REA
Usine Dongfeng et PSA implantée à Wuhan, dans le centre-est de la Chine. | (C) Qilai SHEN/SINOPIX-REA/Qilai SHEN/SINOPIX-REA

Dong comment ? Il y a encore quelques mois, cette entreprise était inconnue au grand bataillon. Et c’est bien pourtant Dongfeng qui pourrait sauver le groupe automobile français PSA Peugeot-Citröen de la spirale infernale. Cette entreprise publique chinoise, numéro 2 du marché automobile du pays du riz cantonais, emploie quelques 176 000 salariés et engrangeait en 2012 plus de 46,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Pour sortir du précipice le groupe originaire de Sochaux, Dongfeng s’apprête à participer, aux côtés de l’Etat français, à une augmentation du capital de PSA de 3 à 4 milliards d’euros. Celui qui est partenaire de longue date de PSA devra, en contrepartie, miser sur un transfert de ses technologies et recherches ainsi que d’accompagner le groupe français à se développer en dehors des frontières de l’hexagone. Un comble pour une entreprise qui ferme des usines en France.

Chiffres et infographies issus du numéro 269 de la revue économique « Capital » publié en février 2014.

CHIFFRE PARTICIPATION AVANT APRES FAM PEUGEOT DONGFENG--------file bug

PSA Dongfeng 4 - Capital

PSA Dongfeng 3 - Capital

PSA Dongfeng 2 - Capital

PSA Dongfeng 1 - Capital

PSA Dongfeng 5 - Capital