Vendre son muguet pour le 1er mai, est-ce légal ?

Nombreux sont les particuliers à vendre chaque année dans les rues leur muguet à l’occasion du 1er mai. Mais cette tradition qui consiste à offrir la petite plante aux clochettes blanches encourage t-elle une pratique légale ? 93600INFOS s’est posé la question et vous répond !

La petite clochette blanche a été particulièrement en avance cette année, notamment à cause d'une météo en avance sur son temps. | (C) 9600INFOS / Alexandre Conan

La petite clochette blanche a été particulièrement en avance cette année, notamment à cause d’une météo en avance sur son temps. | (C) 9600INFOS / Alexandre Conan

Aux yeux de la loi, la vente du muguet par des particuliers sur la voie publique est une « tolérance admise à titre exceptionnel conformément à une longue tradition » pour le 1er mai. Cette tolérance, les vendeurs particuliers la doivent à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Alors le plus souvent, c’est par un arrêté municipal que sont fixées les modalités de vente ce jour-là pour éviter tout débordement, ce qui force les potentiels vendeurs de s’informer auprès de leur mairie. Sinon le reste de l’année, la vente des fleurs est réglementée au même titre que celle des autres marchandises lorsqu’elle a lieu sur la voie publique et ce sont donc les réglementations relatives à la « vente au déballage » qui s’appliquent.

2 réflexions au sujet de « Vendre son muguet pour le 1er mai, est-ce légal ? »

    • Vous voyez le mal partout décidément. En l’occurrence, cet article a pour but d’informer sur les conditions légales d’une vente sur l’espace public lors du 1er mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *