L’Etat va dépenser 5 millions d’euros pour nettoyer les autoroutes franciliennes

Cette semaine, le Premier Ministre Manuel Valls a annoncé la mise en place d’une enveloppe budgétaire de 5 millions d’euros consacrée au nettoyage des abords des autoroutes franciliennes, et notamment celles du nord de la région Île de France qualifiées par les élus locaux de véritables décharges à ciel ouvert.

Déchets restants après l'évacuation d'un camp de roms le long de l'autoroute A1 à Aulnay-sous-Bois en 2014. | (C) DR

Déchets restants après l’évacuation d’un camp de roms le long de l’autoroute A1 à Aulnay-sous-Bois en 2014. | (C) DR

Véritablement abandonnées depuis quelques années, les autoroutes franciliennes font aujourd’hui peine à voir. Détritus, gravats, évacuation des eaux encombrées, murs anti-bruit tagués, panneaux de signalisation illisibles sous la crasse… Et celles situées dans le nord-est de l’Île de France ne font pas exception, dont l’A1, l’A3 et l’A104 qui passent par Aulnay-sous-Bois.

Face à cette saleté répugnante et permanente, le Premier Ministre Manuel Valls a décidé de débloquer des fonds exceptionnels de 5 millions d’euros pour une opération de nettoyage d’ « envergure ». La décision a été actée ce mercredi lors d’une réunion interministérielle à Matignon, expliquent nos confrères de l’AFP qui ajoutent également que « des premières opérations de nettoyage ont été lancées jeudi soir sur les abords de l’autoroute A1 ».

La tenue prochaine d’événements internationaux force aujourd’hui à donner un coup d’accélérateur

Il faut dire que les autoroutes du nord de l’Île de France, qui d’après le premier ministre sont empruntées par 1,2 million d’usagers chaque jour, sont particulièrement ciblées par des ordures qui s’y amoncellent en raison des incivilités mais aussi des récentes évacuations de campements de roms laissant derrière elles d’importantes quantités de détritus. Par endroit, de véritables décharges à ciel ouvert envahissent le paysage.

Ces décharges, qui ont particulièrement proliféré ces dernières années, ont de quoi écorner l’image de la France aux yeux des nombreux touristes et officiels qui débarquent à l’aéroport de Roissy et empruntent l’A1 pour rejoindre Paris. Mais l’organisation d’une campagne de nettoyage particulièrement axée sur l’A1 et l’A3 n’est pas anodine : ces autoroutes desservent aussi la commune du Bourget en Seine-Saint-Denis où se tiendra en juin prochain le salon international de l’aéronautique et de l’espace. Mais aussi et surtout une partie des événements liés à la grande conférence internationale sur le climat COP 21 à l’automne prochain.

Une réponse attendue de longue date par les élus locaux

Avec cette décision, le gouvernement du président François Hollande répond enfin aux régulières demandes d’intervention des élus locaux, l’entretien des autoroutes concernées relevant de la compétence de la Direction Régionale et interdépartementale de l’Équipement et de l’Aménagement Île-de-France (DRIEA). En mars 2013, le sénateur-maire (UMP) des Pavillons-sous-Bois Philippe Dallier avait questionné le gouvernement sur le sujet au Sénat. Pour le maire (UMP) d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza, « si le besoin est bien réel, le versement de cette somme arrive surtout à un moment opportun. A trois semaines d’un scrutin départemental, on est vraisemblablement dans une décision clientéliste. »

Du côté de Stéphane Troussel, actuel président (PS) du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis, on se réjouit aujourd’hui « d’avoir été entendu par le Premier ministre » ajoutant « qu’il fallait désormais que l’entretien des abords d’autoroutes s’installe dans la durée, y compris en sanctionnant les comportements inciviques. » Dans une lettre qui lui était destinée et écrite par Manuel Valls, le chef du gouvernement indique avoir demandé « aux différents services de l’État de se mobiliser » pour le réseau autoroutier francilien, ajoutant par la même occasion qu’on ne peut « tolérer que des dépôts illégaux et des incivilités mettent en jeu la sécurité des personnels d’exploitation et des usagers, et dégradent l’aspect des abords des autoroutes du Nord de l’Ile-de-France ».



mm

Fondateur du site d'informations locales 93600INFOS.fr. Etudiant en communication.


  • sub555kecro

    Les prisonniers qui sont payés à rien faire reviendraient moins chère………