Le Pont de la Croix-Blanche poursuit sa mue

L’été dernier, la Ville d’Aulnay-sous-Bois a engagé une lourde restructuration du Pont de la Croix-Blanche afin d’y aménager une troisième voie de circulation pour fluidifier les déplacements automobiles et réduire le congestionnement des véhicules aux heures de pointe. Ces travaux se sont terminés dans les délais, sans retard, ce qui fut un véritable soulagement pour les quelques 7 500 véhicules qui fréquentent chaque jour cet axe nord > sud.

Depuis la rentrée de septembre, les premiers résultats de cet aménagement se sont faits ressentir avec une réduction des temps de trajets sur cet axe durant les heures de pointe. Quelques points de blocage persistent encore, mais les usagers peuvent désormais traverser la voie de chemin de fer en une petite dizaine de minutes, contre près d’une heure avant les travaux.

Comme l’avait annoncé le Maire Bruno Beschizza l’an dernier, de nouveaux travaux complémentaires sont à l’étude pour les prochains mois, dont la possibilité d’aménager un rond-point en remplacement des carrefours à feux tricolores.

Un nouvel éclairage pour susciter la vigilance des automobilistes

Ce projet d’aménagement vise également à sécuriser les déplacements de chacun, et à valoriser les déplacements doux tels que le vélo. Ainsi, des bandes cyclables mieux matérialisées permettent désormais de traverser cet axe très fréquenté dans de meilleures conditions.

Pour compléter ce nouveau partage de la chaussée, la Ville a profité de la rénovation du pont pour implanter cet été un nouvel éclairage à LED moins gourmand en électricité et plus performant. Depuis le début du mois de janvier, un éclairage complémentaire des trottoirs et bandes cyclables a aussi été installé afin de réduire la pénombre des trottoirs et de valoriser la présence des cyclistes.

À travers un éclairage bleu, ce dispositif permet de mieux identifier les gilets jaunes de sécurité, équipement obligatoire pour les cyclistes lorsqu’ils se déplacent de nuit, qu’ils soient à la campagne ou en agglomération. Cette couleur atypique vise à interpeller l’attention des automobilistes et à susciter chez eux un comportement de vigilance renforcé à l’égard de ces usagers de la route qui sont particulièrement vulnérables en cas d’accident.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *