Une nouvelle passerelle installée sur le Canal de l’Ourcq à Aulnay-sous-Bois

La passerelle des Jardins Perdus a été reconstruite au dessus du Canal de l’Ourcq à Aulnay-sous-Bois. © 93600INFOS.fr

Depuis ce matin, les promeneurs peuvent de nouveau traverser à pied le Canal de l’Ourcq sur la passerelle des Jardins Perdus.

Édifiée en 1978, puis reconstruite en 1992, la passerelle présentait d’important signes de fatigue et de détérioration depuis plusieurs années, à tel point qu’elle fût fermée au public durant plusieurs semaines fin 2016. L’édifice a même été interdit d’accès aux véhicules motorisé, en attendant sa reconstruction par le Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis. Les travaux de reconstruction, qui ont duré près d’une dizaine de jours, viennent de s’achever.

500.000€ d’investissement

Cette passerelle, qui permet de traverser l’emblématique Canal de l’Ourcq, a surtout l’avantage de relier l’extrême sud de la Ville au reste d’Aulnay-sous-Bois par voie piétonne et cycliste, en évitant de contourner le quartier via le pont de l’Union, situé à 500 mètres, et particulièrement congestionné aux heures de pointe par un trafic de transit.

Facilitant le quotidien de centaines de riverains tout au long de l’année, notamment pour rejoindre le Tram T4 situé à environ 10 minutes de marche à pied, cette passerelle profite également à près d’un millier de promeneurs et sportifs chaque week-end.

Une chance pour Aulnay-sous-Bois

Voyant cet édifice se détériorer et représenter une menace pour les passants, le Maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza a alerté à maintes reprises le Conseil Départemental pour obtenir son remplacement. Notre ville ne pouvait pas prendre le risque de voir cet édifice être non remplacé, comme ce fut le cas à Sevran. Là bas, une passerelle similaire n’a à ce jour jamais été remplacée par le Département.

Malgré des deniers publics de moins en moins importants, Aulnay-sous-Bois a tout de même eu la chance de voir sa passerelle remplacée, pour un coût d’environ 500 000€. Durant les travaux, les services départementaux ont dû procéder à l’abattage d’un pin afin de permettre l’accès des engins de chantier. Il devrait être remplacé à court terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *