Chantiers du Grand Paris Express : la Société du Grand Paris s’engage en matière d’emploi et d’insertion

Signature de la convention de partenariat par Messieurs Bruno BESCHIZZA et Philippe YVIN le 7 décembre dans les locaux de Paris Terres d’Envol. – © Paris Terres d’Envol

Les chantiers du Grand Paris Express à Aulnay-sous-Bois et dans les villes voisines devront bénéficier à l’emploi, l’insertion et au développement économique. Une convention a été signée la semaine dernière entre la Société du Grand Paris et les villes du territoire Paris Terres d’Envol.

Jeudi 7 décembre dernier, les villes du territoire Paris Terres d’Envol et la Société du Grand Paris ont acté le renforcement de leurs axes de collaboration par une convention de partenariat pour le développement de l’emploi sur le territoire. Cette convention, qui est une première dans le département de la Seine-Saint-Denis, a été signée par Messieurs Bruno BESCHIZZA, Maire d’Aulnay-sous-Bois et Président de Paris Terres d’Envol et Philippe YVIN, Président du Directoire de la Société du Grand Paris.

La Société du Grand Paris, maître d’ouvrage du Grand Paris Express, souhaite faire de ces chantiers d’ampleur des opportunités d’emplois et de formations dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. A ce titre, elle sollicite les entreprises pour s’impliquer dans une démarche de responsabilité sociale. Les attentes des habitants des communes traversées par le futur métro du Grand Paris Express en matière d’emploi sont très fortes.

Des engagements en faveur des personnes éloignées de l’emploi et des TPE-PME

Cette convention aura un grand impact sur l’emploi des publics du territoire éloignés du marché du travail. La Société du Grand Paris introduit, d’une part, des clauses d’insertion grâce auxquelles 5 % du total des heures nécessaires à la réalisation des marchés sont réservées à un public éloigné de l’emploi pour lutter contre le chômage et l’exclusion et, d’autre part, des clauses TPE-PME aux termes desquelles 20 % du chiffre d’affaires généré par ses marchés de travaux sont confiés à des TPE-PME.

Conseiller les entreprises et mettre en place des actions d’insertion

Paris Terres d’Envol, territoire qui englobe les villes d’Aulnay-sous-Bois, Drancy, Dugny, Le Blanc-Mesnil, Le Bourget, Sevran, Tremblay-en-France et Villepinte, devient ainsi le pilote du projet et aura pour mission de conseiller et appuyer les entreprises, de mobiliser les acteurs de l’emploi et de mettre en place les actions d’insertion (suivre, contrôler, organiser et informer). Pour ce faire, il s’appuiera sur ses partenaires de l’emploi et de l’insertion présents dans les villes de son territoire, tels que la Maison De l’Emploi et la Mission Locale à Aulnay-sous-Bois.

Avec huit gares nouvelles, les villes du territoire Paris Terres d’Envol formeront un secteur qui devrait bénéficier le plus du nouveau réseau de métro automatique. Ces lignes permettront d’améliorer les dessertes entre les villes de la Métropole du Grand Paris.

Découvrez comment créer votre entreprise le 23 novembre à la Maison de l’Emploi

La Maison de l’Emploi d’Aulnay-sous-Bois organise une nouvelle édition du salon de la création d’entreprise « Ma Boîte, C’est Moi » le 23 novembre prochain.

La Maison De l’Emploi – Convergence Entrepreneurs organise pour la 9ème édition de sa journée de l’entrepreneuriat « Ma Boîte, C’est Moi » jeudi 23 novembre 2017 de 9h à 18h. Cette journée rassemble annuellement les acteurs, partenaires et experts de la création/développement d’entreprise (accompagnement, financement, hébergement, expertise métier…) sur le territoire et permet aux visiteurs d’identifier les bons interlocuteurs et d’échanger avec eux afin d’obtenir un premier niveau d’information.

Programme de la journée :

  • de 9h à 12h : Stands en accès libre
  • de 12h30 à 14h : déjeuner réseau présence des partenaires/ entrepreneurs/expert/porteurs de projet
  • de 14h à 18h : mini-conférences thématiques sur les thémes de la création et du développement d’entreprise

Salon « Ma Boîte, C’est Moi », jeudi 23 novembre 2017 de 9h à 18h à la Maison De l’Emploi (1 rue Auguste Renoir – 93600 Aulnay-sous-Bois). Renseignements : 01 48 19 36 40 ou www.mde-ce.com. Entrée libre.

Quel avenir pour la ligne 16 du Grand Paris Express ?

A Aulnay-sous-Bois, le Grand Paris Express représente une gare de la ligne 16 sur l’ex-RN2 et le centre d’exploitation des lignes 16 et 17 sur le site PSA. © Groupe 6 / Kersale

Le Gouvernement s’apprêterait à réduire les fonds affectés à la réalisation des lignes du Grand Paris Express. En cause, une augmentation du coût des chantiers que l’Etat ne souhaiterait pas assumer. La réalisation des lignes 16 et 17 pourrait être repoussée, voire abandonnée.

Et si le Grand Paris Express devenait le Petit Paris au Rabais ? C’est ce que craignent de nombreux élus locaux face à la persistance des rumeurs concernant des reports de calendrier dans la réalisation des lignes du futur métro automatique. En cause, la réalisation de plusieurs lignes de l’Est parisien et des Yvelines serait reportée, voire abandonnée.

Selon des rumeur insistantes, la ligne 17, controversée pour son tracé passant notamment sur le Triangle de Gonesse et le site du projet Europacity, serait notamment au rang des lignes. A Aulnay-sous-Bois, c’est la réalisation de la ligne 16 qui pourrait être reportée de plusieurs années alors même que des travaux et études sont déjà lancés.

Des projets seront « mis en péril » selon Alain Ramadier

Le député Alain Ramadier (LR) a posé cette semaine une question écrite au Gouvernement pour défendre les intérêts de l’Est de la Seine-Saint-Denis et faire part de « l’inquiétude exprimée par de nombreux habitants, acteurs économiques et élus locaux » sur ce sujet. « Les coûts de construction étant susceptible d’augmenter de 8 milliards d’euros, soit plus de 25 % du montant initial estimé en 2010, le Gouvernement envisagerait de reconsidérer ces lignes. De nombreuses dépenses ont pourtant déjà été engagées, notamment pour la ligne 16 du métro » détaille le député élu en juin dernier.

« De grands projets se sont greffés, (…) comme l’opération de reconquête de la friche industrielle PSA à Aulnay-sous-Bois, qui accueillera dans une région en difficultés sur le plan économique le centre d’exploitation le plus vaste du réseau du Grand Paris Express. Si le Gouvernement revient sur ses investissements, tous ces projets seront directement mis en péril » assure t-il.

Le Gouvernement s’expliquera « prochainement »

Devant les sénateurs, la secrétaire d’Etat Brune Poirson a confirmé ce jeudi 26 octobre que les conclusions du rapport du préfet de Région sur le programme de réalisation du futur métro, remis au Premier Ministre fin septembre, étaient en cours d’analyse et que les choix retenus seraient annoncés « très prochainement ».

« Le gouvernement annoncera ses choix avec la volonté réaffirmée de préserver au mieux les objectifs de ce projet, qui, je le répète, est absolument essentiel pour l’Ile-de-France » a t-elle ajouté, précisant « qu’il faut que nous tenions compte de deux éléments nouveaux, d’abord la perspective des jeux olympiques en 2024, et puis aussi les surcoûts très importants qui sont apparus au cours des trois dernières années ».

La Maison de l’Emploi vous ouvre ses portes le 23 septembre

La Maison de l’Emploi d’Aulnay-sous-Bois organise une journée portes ouvertes le samedi 23 septembre 2017.

Les équipes de la Maison de l’Emploi – Convergence Entrepreneurs organisent une journée portes ouvertes pour le public à la fin du mois de septembre. Cette journée sera l’occasion de découvrir les services de cette entité destinée aux demandeurs d’emploi, entrepreneurs et entreprises.

Emploi, formation, création d’activité, développement et hébergement d’entreprise, expérience à l’étranger… venez échanger avec les équipes (Mission locale, Pôle entrepreneuriat…) et partenaires présents : Simplon.co, Initiative Grand Est Seine-Saint-Denis, les Alchimistes, Fiber Academy. Une collation sera proposée aux visiteurs.

Portes ouvertes à la MDE Convergence entrepreneurs, samedi 23 septembre 2017 de 10h à 17h, 1 rue Auguste Renoir. Renseignements au 01 48 19 36 00 ou sur le site internet www.mde-ce.com

 

A Aulnay, l’école du numérique Simplon clôture sa première année avec succès

Le Maire Bruno Beschizza en visite à l’école Simplon d’Aulnay-sous-Bois. • @brunobeschizza

L’école de codage numérique Simplon, hébergée dans les locaux de la Maison de l’Emploi, vient d’achever la formation des 26 élèves de sa première promotion. Installée à Aulnay-sous-Bois depuis le début de l’année, l’école vise déjà de nouveaux objectifs pour multiplier son nombre d’étudiants dès 2018. 

Vendredi 25 août, le Maire Bruno Beschizza, et ses adjoints Frank Cannarozzo et Eric Pallud ont rendu visite à l’école Simplon, centre de formation au codage numérique implantée au sein de la Maison de l’Emploi d’Aulnay-sous-Bois depuis janvier 2017, afin de clôturer la formation de la première promotion d’élèves. 26 jeunes, filles et garçons, ont acquis durant sept mois des compétences et une expérience dans le secteur du numérique.

Ici, le critère d’entrée est la motivation ! Accessible à tous, sans distinction de diplôme ou de cursus scolaire et professionnel, cette école de la seconde chance se veut un lieu de création où l’autonomie et la confiance en soi se développent tout au long de la formation. Après une première promo réussie, l’école veut tripler le nombre d’étudiants dès 2018 et ouvre déjà de perspectives encore plus grandes pour l’avenir.

A l’issue de la formation, 24 étudiants ont obtenu une qualification de développeur professionnel. « Dix-huit ont déjà trouvé un CDI, créé une entreprise, vont poursuivre en contrat de professionnalisation dans de grandes enseignes bancaires ou dans la vente en ligne, ou décidé de poursuivre des études » explique Frank Cannarozzo, adjoint au maire en charge de l’emploi et des entreprises. « On est fier, car ce n’était pas gagné : la moitié n’a pas le niveau Bac et l’on sait les difficultés des jeunes du territoire à s’insérer dans le milieu professionnel » se félicite l’élu.

Un grand campus du numérique en 2019

Une seconde promo de 28 élèves va prendre la relève à compter du 2 octobre. « La sélection n’est pas encore terminée mais les encadrants de Simplon savent déjà qu’ils ne pourront pas satisfaire tout le monde : 184 personnes ont postulé, pour 28 places » détaillent nos confrères du Parisien.

« L’année prochaine, nous allons tripler et peut-être quadrupler les places pour répondre à une demande très forte de nos jeunes comme des entreprises » explique Frank Cannarozzo. D’ici 2018, les locaux de la Maison de l’Emploi où est hébergé Simplon vont être réaménagés pour permettre l’accueil de trois classes de 28 élèves en même temps, à raison de deux sessions annuelles, soit 168 élèves formés par an. Par ailleurs, une extension prévue en 2019 doit permettre d’atteindre l’objectif de 300 élèves par an chez Simplon, et près de 1 000 étudiants sur un grand campus du numérique qui regrouperait diverses activités liées aux métiers du numérique, de l’e-commerce, du pilotage de drone ou encore le développement de start-up.

Aulnay-sous-Bois parmi les villes les plus dynamiques de France

L’exemple de l’école Simplon reflète le succès de la politique de développement économique mise en place depuis 2014 sur la ville. Fin août, le journal Le Figaro a révélé son classement des villes les plus dynamiques où figure Aulnay-sous-Bois à la 42ème position (sur 113).

Pour bâtir ce classement, le journal se repose sur une foule de données socio-économiques qui lui permettent de développer un « indice de vitalité économique » : dynamisme démographique (indice de jeunesse, logements vacants, taux d’étudiants, taux d’accroissement de la population) ; entreprises et marché du travail (créations d’entreprises, taux de survie des entreprises à 5 ans, part de population diplômée du Bac, taux de brevets à l’INPI, taux de chômage) ; infrastructures et services (couverture 4G, densité des écoles maternelles et primaires, évolution des permis de construire, nombre de bureaux de Poste) ; niveau de vie (revenu médian disponible par unité de consommation, salaire net horaire moyen, taux de pauvreté). Cette étude s’inspire d’exemples déjà réalisés par le passé, notamment par l’Institut de la Statistique au Québec ou par la Federal Reserve Bank of Atlanta.

 

Salon de l’entreprise et de entrepreneuriat à Aulnay-sous-Bois le 24 septembre

La Seine-Saint-Denis, pépinière de créateurs d'entreprises. | © DR

La Seine-Saint-Denis, pépinière de créateurs d’entreprises. | © DR

Jeudi 24 septembre 2015 se tiendra le Salon de l’entreprise et de entrepreneuriat à l’espace Pierre Peugeot (site PSA) à Aulnay-sous-Bois. La Maison de l’Emploi et de l’Entrepreneuriat organise la 1ère Rencontre BtoB et Entrepreneuriat du territoire Grand Roissy – Le Bourget. Cet événement s’inscrit dans le cadre de l’évolution et du développement territorial du Grand Paris et des pôles du Grand Roissy – Le Bourget. Il s’adresse aux entreprises, aux entrepreneurs et aux créateurs d’entreprises intéressés par cette dynamique. La journée s’articulera autour de conférences, rencontres et temps de speed networking.

Salon de l’entreprise et de entrepreneuriat, jeudi 24 septembre 2015 de 8 heures à 17 heures à l’Espace Pierre Peugeot (Boulevard André Citroën à Aulnay-sous-Bois). Informations auprès de la Maison de l’Emploi et de l’Entrepreneuriat par téléphone au 01.48.19.36.40, par e-mail à entreprises@meife-93.com ou sur le site www.weezevent.com/convergence-entrepreneurs.

 

 

Le chômage augmente partout, sauf en Seine-Saint-Denis

En mars, les chiffres du chômage n'ont pas cessé d'augmenter. | ©Eric Gaillard/Reuters

En mars, les chiffres du chômage n’ont pas cessé d’augmenter. | ©Eric Gaillard/Reuters

L’inversion de la courbe du chômage, ce n’est toujours pas pour maintenant. Hier, le ministère du Travail a dévoilé les chiffres du chômage pour le mois de Mars 2015. Au niveau national, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A, c’est-à-dire sans aucune activité dans le mois, s’est établi à 3 509 800 fin Mars 2015, établissant ainsi un nouveau record. Selon les informations communiquées par le ministère dirigé par le socialiste François Rebsamen, 15 400 personnes de plus sont venues s’inscrire à Pôle Emploi par rapport à la fin Février, soit une hausse de 0,4% sur un mois et de 4,9% sur un an.

Mais en Seine-Saint-Denis, la situation serait-elle en train de s’inverser ? Pôle Emploi enregistre une très légère amélioration de l’emploi le mois dernier dans ce département. En effet, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A a baissé de 0,1 % entre Février et Mars 2015, soit quelques 120 chômeurs de moins. Néanmoins, 119 470 personnes demeurent toujours inscrites à Pôle Emploi 93 en catégorie A. Le chiffre grimpe à 160 530 au total si l’on ajoute les chômeurs des catégories B et C, qui eux ont travaillé quelques heures dans le mois. Ainsi, notre département reste ce mois-ci le département francilien le plus touché par le chômage.

Un forum dédié à l’emploi ce jeudi à Aulnay-sous-Bois

La MEIFE organise ce jeudi 09 Avril 2015 un Forum Emploi pour aider les individus aulnaysiens actuellement au chômage à trouver un emploi dans la région. Cet événement se déroulera au sein de l’Espace Pierre Peugeot situé sur le site de l’ancienne usine PSA d’Aulnay-sous-Bois. Des navettes gratuites sont mises à la disposition de ceux qui ne peuvent se déplacer.

Alors que les chiffres du chômage explosent, les structures locales continuent d'aider les demandeurs d'emploi dans leurs recherches. | (C) DR

Alors que les chiffres du chômage explosent, les structures locales continuent d’aider les demandeurs d’emploi dans leurs recherches. | (C) DR

Lire la suite

350 postes à pourvoir pour l’ouverture d’une enseigne de prêt-à-porter en mars prochain

En 2014, le centre commercial O’Parinor change. En mars prochain, l’enseigne britannique de prêt-à-porter Primark ouvrira une nouvelle boutique en France, au coeur même de la galerie marchande aulnaysienne. Pour accompagner la marque dans ce projet, l’entreprise recherche actuellement quelques 350 collaborateurs. Objectif: mener à bien l’ouverture d’un magasin nouvelle génération dont la surface de vente sera de 3000m² environ.

Conserver la clientèle existante et attirer la jeunesse dans ses galeries, tel est l'objectif affiché par le centre commercial O'Parinor, victime de la crise économique et de la recrudescence de la concurrence avec les autres centres. Avec Primark, la direction du centre espère redynamiser ses galeries.| (C) Primark

Conserver la clientèle existante et attirer la jeunesse dans ses galeries, tel est l’objectif affiché par le centre commercial O’Parinor, victime de la crise économique et de la recrudescence de la concurrence avec les autres centres. Avec Primark, la direction du centre espère redynamiser ses galeries.| (C) Primark

Lire la suite

Un site pour aider les collégiens à trouver un stage en entreprise

Obligatoire, le stage en entreprise permet aux collégiens en classe de 3ème d’avoir une approche du monde du travail. Conscient de la difficulté pour trouver un stage correspondant aux goûts des jeunes, le conseil général des collégiens de la Seine-Saint-Denis a mis en place depuis la rentrée un site internet pour donner des conseils à leurs camarades.

La présence des élus collégiens est marquée dés votre entrée sur le site avec une vidéo d’accueil. | (C) Conseil général de la Seine-Sain-Denis.

Lire la suite